logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

 
   
 
 
 
 

actualités des expositions

Traces temporelles - Manuscrits magiques
Traces temporelles - Manuscrits magiques Estampes

Paris / Moving Women Video Show /
MOVING WOMEN
Video Show
curated by Barbara Polla

Jean-Charles de Quillacq
Ma système reproductive

À l’Est de Bamako
Que sont devenus les étudiants Maliens formés en ex-URRSS

  [verso-hebdo]
13-06-2019

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
Vestiges d'une pensée tactile

La chronique de Pierre Corcos
Points de vue

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

La chronique
de Pierre Corcos
Salgado, clameurs et malheurs du monde
L'individu occidental des classes moyennes ou aisées et vivant dans les grandes villes reprendrait parfaitement à son compte la phrase célèbre de Wittgenstein, « le monde, c'est mon monde ». Si informé qu'il soit, cet individu occidental a tendance à amplifier sa propre importance, généraliser sa condition socioéconomique et sa représentation du monde... Mais, lorsqu'un photographe comme Sebastião Salgado, parcourant la planète, lui montre, en imposantes photographies noir et blanc, les immenses foules indiennes, les masses africaines miséreuses, et un peu partout les désastres humanitaires, les guerres et les génocides lointains, les innombrables travailleurs sans aucun droit, les mouvements gigantesques de migrants, alors, en même temps que le monde ne se réduit plus seulement à son monde, que l'ego de cet homme moyen occidental immédiatement rapetisse ou se relativise, sa commisération grandit.

Pour sa grande saison En Droits !, le Musée de l'Homme célèbre pendant six mois le texte de la Déclaration universelle des droits de l'homme à travers expositions, colloques, performances et projections. Parmi les expositions illustrant neuf de ces droits humains fondamentaux, en général méconnus, l'exposition du photographe brésilien impressionne le visiteur en 35 photographies seulement, qu'il a sélectionnées avec son épouse Lélia Wanick Salgado, commissaire de l'exposition. Déclarations est visible jusqu'au 30 juin au Musée de l'Homme... Des photographies grand format de centres de détention, camps d'accueil, foyers pour miséreux, foules impressionnantes, etc. Accompagnées de renseignements factuels très précis et surmontées d'articles de la Déclaration universelle des droits de l'homme, dont l'énoncé jure évidemment avec ce qui est montré, ces photographies en argentique ont la double caractéristique de leur qualité d'exécution et de leur percutant témoignage. Salgado soigne toujours le « grain » de la photographie, les valeurs intermédiaires, le riche nuancier des gris, évitant ainsi l'effet de dramatisation que provoqueraient des contrastes brutaux dans la balance des noirs et des blancs. La thématique d'ensemble de ces clichés est clairement inspirée par un humanisme engagé, qui prendrait le risque permanent d'être mis en question par d'autres cultures et d'autres valeurs. La divergence entre la douceur, la subtilité des gris et la « noirceur » de ce qui est évoqué a valu au photographe brésilien quelques critiques. Comment, les immondices délicatement saisies entre des pattes de colombe ?... Mais ces critiques ne témoignent-elles pas d'abord - plus que d'un débat esthétique et idéologique - d'un agacement jaloux devant la multiplicité de ses récompenses et distinctions officielles ? Ou alors devant la gestion avisée (il a créé dès 1994 Amazonas Images, une agence de presse entièrement vouée à sa production) d'une oeuvre prolifique et didactique ?

Attardons-nous sur cette remarquable photographie qui montre le camp de réfugiés de Benako en Tanzanie. Plus d'un million ( !) de réfugiés s'y entassèrent en 1994, aussi bien Hutus que Tutsis, fuyant l'horreur du massacre génocidaire... Le premier plan, net et précis, laissant voir une touchante scène d'amour enfant/mère, contraste avec le second, que la poussière levée par le vent et l'indistinction de la multitude rendent flou. Une ambiance d'irréalité ou plutôt d'anhistoricité nimbe l'oeuvre qui peut ressembler à une scène biblique sous un ciel d'incendie. La démesure de ce malheur collectif nécessitait une image qui atteigne l'ampleur du mythe... Le 22 juin 1979, les 308 résidents du foyer SONACOTRA furent expulsés brutalement par les CRS : sur cette autre photographie, un enfant noir, assis dans la pelouse avec son chien nous interpelle du regard, les sourcils froncés, tandis qu'à l'arrière-plan, une rangée de CRS impavides semblent converger vers lui ou le cerner. Cette menaçante et pathétique scène contrevient à l'article de la Déclaration qu'on peut lire au-dessus... Au fur et à mesure que le visiteur confronte ce qu'il voit dans les photographies de Salgado à ce qu'il lit en grosses lettres au-dessus, la dimension formelle de cette Déclaration universelle des droits de l'Homme - adoptée il y a 70 ans par l'Assemblée générale des Nations Unies - s'impose à lui, et trahit son absence de portée juridique concrète autant que son insuffisance matérielle. Belle proclamation des droits humains piétinée par la violence du monde ! L'exposition de photos Déclarations se présente donc comme un ironique rappel.

Cette trentaine de photographies, prises sur quarante ans un peu partout dans notre planète hurlante de malheurs collectifs, de violences et d'injustice, pourraient être aisément remplacées par d'autres clichés, sans doute plus actuels mais exhibant une détresse, des calamités et catastrophes aussi effroyables. Rien n'a changé de ce point de vue-là, ou si peu ! Comme le reconnaît Salgado, « seules, mes photos ne peuvent rien ». Certes, il faut également des rapports, études, témoignages, de fortes paroles et surtout une volonté politique... Mais lorsque certaines photographies de Salgado se plantent dans la conscience égocentrée et satisfaite de l'individu aisé des métropoles occidentales, dards crevant ses oeillères, elles sont venues, messagères visuelles et sonores, porter un peu le cri de la misère du monde.
Pierre Corcos
corcos16@gmail.com
10-01-2019
Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
 
logo visuelimage.com

Verso n°116

L'artiste du mois : Xavier Dambrine
Marilena Vita[MA&MD]
Marilena Vita,
entre mythe et onirisme
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Le regard photographique
de Marie Maurel de Maille
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Santiago Arranz,
l'ami intime des écrivains
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
George Koumouros
"Portrait Landscapes"

Exhibition curated
by Megakles Rogakos

PRESS RELEASE
duchamp[MA&MD]
L'univers fantasmagorique
d'Esther Ségal
par Gérard-Georges Lemaire
Mucha[livre]
Quand Patrizia Runfola nous révèle le cheminement d’Alfons Mucha de Paris à Prague

Christian Parisot s’entretient avec Gérard-Georges Lemaire à propos du livre de Patrizia Runfola sur Alfons Mucha qui vient de paraître aux Editions Exils.
visuelimage[idées]
Ney Matogrosso: Beautiful as a Greek
The Greek Mythology inspires a Revolutionary”
by Alkistis Michaelidou
PRESS RELEASE

Co-curated by Dr Megakles Rogakos
and Ioannis N. Arhontakis
duchamp[MA&MD]
Le monde enchanté de Christine Jean
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage
[idées]
GROUP VISUAL ART EXHIBITION
"Die Kunst ist ein Ausweg
bei sexuellen Problemen"
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[MA&MD]
Eric Rondepierre
et les aléas de la pellicule
par Gérard-Georges Lemaire

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

      visuelimage
[idées]
“Prossalendi’s Britannia
Contemporary Perspective
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[livre]
Procès de l'art contemporain :
Accusation et défense
Jean-Luc Chalumeau
UPPR éditions,
collection « Carte blanche »,
134 pages, 14,50 euros.
[idées]
duchamp
Corfu Festival for the Bicentenary
of the Order of St Michael and St George 1818 – 2018
by Rogakos Megakles
     
      duchamp[MA&MD]
Les figures rabelaisiennes
de Claude Jeanmart
par Gérard-Georges Lemaire
duchamp[livres]
Severine Jouve s'entretient avec Gérard-Georges Lemaire
à propos de son histoire de la critique d'art.
duchamp[MA&MD]
La petit monde exhubérant
de Laurie Karp
par Gérard-Georges Lemaire
     
      duchamp[livre]
Le Livre des îles noires – vies de Fletcher
roman de Pierre Furlan publié par Au Vent des Îles
par Christophe Cartier
duchamp[MA&MD]
Umberto Mariani : dorures et plissage
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
     
      duchamp[focus]
I 4 SOLI
Une exposition présentée par Gérard Georges Lemaire
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
     
      duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016
duchamp[focus]
Focus sur Lois Weinberger
par Myriam Dao
     
      Myriam Dao
Arthur Aeschbacher en compagnie de Marcel Duchamp et de Brion Gysin.

par Géraldine Kozask

duchamp[idées]
Entretien avec Bernard Metzger.

par Christophe Cartier
[idées]
Myriam Dao"NAPOLUN"
Empires de Huang Yong Ping
Monumenta 2016 au Grand Palais

By Régine Cuzin et Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
"Welcome - The European Hospitality and its Borders"

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Retour « à la campagne » pour les artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton

par Myriam Dao
duchamp[idées]
La bibliothèque d’Anselm Kiefer

par Pierre Furlan
     
      duchamp[idées]
Picasso - Cocteau: A Top Artistic Encounter

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Ink Kingdom / Truc-Anh,
« Un cabinet des âmes errantes »,

par Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
Après le « Jour d'après »,

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Diane Ducruet, photographe.

Propos recueillis par Christophe Cartier
Jeff Koons sans ironie[idées]
Galerie A2Z
Entretien avec Anthony Phuong, galeriste

Propos recueillis par Myriam Dao
     
      archipel[idées]
Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao
Jeff Koons sans ironie[idées]

Jeff Koons sans ironie

par Pierre Furlan
Jeff Koons sans ironie[idées]

Retrait de la photo de Diane Ducruet « mère et fille » de la programmation du mois de la photo : Petit compte rendu d’une maladresse révélatrice de peurs ancestrales….
par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Les coups de cœur 2
par Eric De Monagendart
duchamp[idées]
Les coups de cœur 1
par Eric De Monagendart
Bill Viola
[idées]
De Mapplethorpe à Nancy Cunard... Correspondances fictives (1986)

par Myriam Dao & Christophe Cartier
     
      Christophe Cartier
[idées]
Super-héros, rendons justice…

par Myriam Dao

[idées]
Bill Viola ouvre des fenêtres sur les grands thèmes de la peinture occidentale.

par Myriam Dao & Christophe Cartier
Christophe Cartier [idées]
PAPARAZZI
ou comment la presse people bouleverse nos grilles de lecture

par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Margarita Petrova’s Dollhouse - An Allegory for the Human Condition

par Megakles Rogakos
demetrius[idea]
The Illustrated Books of Démétrius Galanis
A Discreet yet Amazing Exhibition

by Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Le Grand Verre et le Pavillon de la Grande Jetée.
Centenaire de la visite de Marcel Duchamp à Herne Bay en 1913.

par Megakles Rogakos
     
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com