logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

actualités des expositions

MARTIAL RAYSSE

CHAMPION MÉTADIER
Transit

Jean Clerté
Dans mes tiroirs

Exposition organisée à l’occasion de la parution du livre "Dans m...

Aurélie Dubois
VOIR PEUT-IL RENDRE FOU?

Accueil > Insolite ou le cabinet de curiosités Insolite ou le cabinet de curiosités
Œuvres de la collection du Frac Bretagne

Thibault HAZELZET
Mars et la Méduse

CALL FOR ARTISTS: ALCHEMIC BODY | FIRE . AIR . WATER . EARTH
Extended deadline: April 07, 2017

Dianne Bos - The Sleeping Green.
Un no man’s land cent ans après

GEORGES PACHECO
AMALTHEE

THE MOVEMENT OF CLOUDS AROUND MT. FUJI
Photographed & filmed by Masanao Abe

Exposition de Helmut Völter

Virginie Hervieu-Monnet
Activité

 
[idées]
11-05-2015

Entretien avec Diane Ducruet, photographe.
Propos recueillis par Christophe Cartier


Y a-t-il dans ce que tu dis de ces deux séries une relation avec ton travail en cours avec ta fille intitulé justement « Mère et Fille II » dont une des images (plusieurs devrait-on dire car il s’agit d’un assemblage de 4 panneaux verticaux de différentes tailles, donnant à voir une créature hybride) a été retirée de l’exposition collective à laquelle tu participais dans le cadre de la sélection officielle du mois de la photo ?

koons Y a-t-il là aussi, une notion d’idiotie dans cette nouvelle série ?

Oui bien sûr, et cela participe de la même démarche. Comme je l’ai dit précédemment, Il y a ici quelque chose d’assez ludique qui ne souhaite pas répondre à la sempiternelle demande de voir un corps féminin sous un angle toujours structurellement masculin : érotisé. Cette proposition correspond à un désir de se détourner des représentations des Piétà ou autres maternités idéalisées dominant une majorité d'histoires de l’art.

 

Le cadre de tes images dans « Mère et fille » ainsi que dans « Family rest » me font penser à Joan Coplans et aux différents cadrages qu’il effectuait sur son propre corps.

koonsJe connaissais son travail d’autoportrait, et j’ai découvert après avoir produit « Mère et Fille » son livre Body-parts paru en 2003. Il amène très justement la notion de « Grotesque »[1] qui structure ces « motifs » issus de « Mère et Fille II ».
Les images de Body Parts et Mère et fille peuvent être du point de vue de la forme mises en relation, mais dans la réalité les deux travaux s’opposent complètement.
Il y a chez Coplans une mise en exergue du corps masculin, massif, musclé, poilu, sexué. On est dans le monument, l’érection, un regard guidé par une sexualité masculine, du « costaud » qui se dédouble, se met en miroir. On est dans « 1 temps », le temps de son corps. On est dans un corps.

 

retour Page 3/4 suite
Pour en savoir plus sur le travail de Diane Ducruet consultez son site web :
www.dianeducruet.com
  Jeff Koons sans ironie
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com
     
petrova petrova petrova petrova petrova petrova