logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

 
   
 
 
 
 

actualités des expositions

Traces temporelles - Manuscrits magiques
Traces temporelles - Manuscrits magiques Estampes

Paris / Moving Women Video Show /
MOVING WOMEN
Video Show
curated by Barbara Polla

Jean-Charles de Quillacq
Ma système reproductive

À l’Est de Bamako
Que sont devenus les étudiants Maliens formés en ex-URRSS

  [verso-hebdo]
27-06-2019

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
Berthe Morisot, ou une mutation radicale dans le traitement de la figure

La chronique de Pierre Corcos
Op art et cinéma

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

A nos lecteurs

La chronique
de Pierre Corcos
L'imagière poétique
« Illustratrice ? Je n'aime pas ce mot depuis qu'Éluard m'a fait remarquer combien il était moche. On en a plein la bouche. Il a inventé pour moi le terme d'Imagière ! Ça me va mieux. Je mets en image... » : cette phrase de Jacqueline Duhême apparaît en grand dans l'exposition que la Bibliothèque Forney consacre, jusqu'au 13 juillet (Jacqueline Duhême - Une vie en couleurs), à celle qui, dessinant, écrivant, s'amusant au « mail art », créant des tapisseries, jetant des couleurs vives et variées dans ses images et dans ses mots, a su toujours conserver une fraîche inspiration d'enfance.

Illustration... Non seulement le mot ne serait pas très porteur, mais encore ce qu'il recouvre est déconsidéré par ceux pour qui c'est là un genre mineur, basé sur une servile dépendance de l'image par rapport au texte. Pourtant, il suffit de confronter un illustrateur inspiré à un médiocre artiste, ou encore d'analyser puis additionner les tâches communes d'un illustrateur et d'un artiste pour gommer la plupart des connotations négatives attachées à l'illustration. En conservant toutefois la spécificité de cet art, évidemment attaché au livre et à son histoire... De fait, l'exposition sur Jacqueline Duhême regorge de livres (son oeuvre compte quand même plus de 80 livres diffusés dans de nombreux pays !), et résonne de noms d'écrivains et de poètes : Paul Éluard, Jacques Prévert, Blaise Cendrars, Jules Supervielle, Claude Roy, Raymond Queneau. On conçoit aisément la difficulté à mettre en images, donc en formes et couleurs définies, la musicalité, la polysémie, les niveaux intriqués et mobiles de la parole poétique. Arriver à obtenir l'assentiment du poète concerné est déjà beaucoup... Mais alors quand il s'agit d'idées ? Jacqueline Duhême a par exemple « illustré » plus de trente pensées de Gilles Deleuze dans L'oiseau philosophie. Élisabeth Badinter écrit pour elle en 2003 un texte d'élucidation scientifique et d'exploration, le Voyage de Monsieur de Maupertuis. Robert Badinter lui demande en 2005 d'illustrer Le Livre des droits de l'homme. Bien entendu, Jacqueline Duhême donne sa propre interprétation iconique des textes et des pensées. Cette interprétation iconique est déterminée par un style : l'esprit d'enfance, l'humour, la minutie, et un généreux usage des couleurs caractériseraient bien ce style.
Chez ceux qui créent avec les couleurs, il existe deux rapports différents, au moins, entretenus avec elles. Certains se focalisent sur une palette restreinte, se « spécialisent » même dans certaines couleurs ou, s'attachant aux harmonies complémentaires, aux nuances subtiles, aux tons rompus, travaillent savamment leur gamme chromatique. Mais d'autres, ludiques, spontanés, intuitifs, somptueux et prodigues, aiment jouer avec toutes les couleurs, comme on s'en réjouit dans les productions enfantines, souvent, ou dans l'art populaire et dans l'art naïf. Jacqueline Duhême appartient à la seconde catégorie d'artistes. Elle jette les couleurs par les fenêtres, pourrait-on dire... Et comme les enfants, son public majoritaire, restent en bas pour les accueillir, la symbiose s'effectue immédiatement. Au point que c'est encore aux enfants qu'elle peut s'adresser, mais pas seulement à eux, pour raconter sa longue vie (elle est aujourd'hui dans sa 92ème année), à la fois romanesque et difficile, ballottée d'orphelinats en couvents, puis éclairée par des rencontres décisives (Line et les autres 1986, Une vie en crobards 2014). Cette capacité à transfigurer, par l'idéalisation poétique et l'humour, la réalité, plaira beaucoup à Hélène Lazareff, fondatrice du journal Elle en 1945. Et Jacqueline Duhême collabora pendant une vingtaine d'années à ce magazine, dans différentes rubriques. Par la formule originale des amusants reportages en dessins colorés (illustrant les voyages de Jacqueline Kennedy, de De Gaulle en Amérique du Sud, du pape Paul VI en Terre Sainte), elle fournit involontairement une « communication politique » valorisante, efficace, mais dont on se doute qu'elle ne pourra se perpétuer sous cette forme quelque peu enfantine.

Un père d'origine grecque qu'elle n'a jamais pu connaître, une mère libraire à Versailles qui ne l'a guère aimée, une tante morte trop tôt pour avoir eu le temps de l'éduquer, beaucoup de solitude, l'urgence de s'en sortir en étant vachère puis ouvrière... Sans le dessin, sans les couleurs, sans une dispense qui lui permit de rentrer à 13 ans aux Beaux-Arts de Clermont-Ferrand, puis ces deux ans passés comme aide d'atelier chez Henri Matisse, que serait devenue la petite Jacqueline Duhême, si malmenée par la vie qu'elle eut longtemps du mal à simplement écrire son nom ? C'est surtout à ce parcours de vie étonnant, où la résilience fut favorisée par le courage, l'amitié et l'art, que s'attacheront peut-être les visiteurs peu emballés par cette sorte d'imagerie enfantine. Mais pour ceux qu'exalte l'aventure de la couleur - des illustrations à la tapisserie, et sans considération d'art mineur ou majeur -, cette exposition justement intitulée Une vie en couleurs réactualise, bien au-delà de ses images, la remarque fondamentale d'Oscar Wilde : « L'art est toujours plus abstrait que nous ne l'imaginons. La forme et la couleur nous parlent de forme et de couleur, et tout s'arrête là ».
Pierre Corcos
corcos16@gmail.com
18-04-2019
Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
 
logo visuelimage.com

Verso n°117

L'artiste de l'été : Gabrielle Thierry
Marilena Vita[MA&MD]
Sur les pas d’Adalberto Borioli
par Gérard-Georges Lemaire
Marilena Vita[MA&MD]
Marilena Vita,
entre mythe et onirisme
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Le regard photographique
de Marie Maurel de Maille
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Santiago Arranz,
l'ami intime des écrivains
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
George Koumouros
"Portrait Landscapes"

Exhibition curated
by Megakles Rogakos

PRESS RELEASE
duchamp[MA&MD]
L'univers fantasmagorique
d'Esther Ségal
par Gérard-Georges Lemaire
Mucha[livre]
Quand Patrizia Runfola nous révèle le cheminement d’Alfons Mucha de Paris à Prague

Christian Parisot s’entretient avec Gérard-Georges Lemaire à propos du livre de Patrizia Runfola sur Alfons Mucha qui vient de paraître aux Editions Exils.
visuelimage[idées]
Ney Matogrosso: Beautiful as a Greek
The Greek Mythology inspires a Revolutionary”
by Alkistis Michaelidou
PRESS RELEASE

Co-curated by Dr Megakles Rogakos
and Ioannis N. Arhontakis

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

      duchamp[MA&MD]
Le monde enchanté de Christine Jean
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage
[idées]
GROUP VISUAL ART EXHIBITION
"Die Kunst ist ein Ausweg
bei sexuellen Problemen"
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[MA&MD]
Eric Rondepierre
et les aléas de la pellicule
par Gérard-Georges Lemaire
     
      visuelimage
[idées]
“Prossalendi’s Britannia
Contemporary Perspective
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[livre]
Procès de l'art contemporain :
Accusation et défense
Jean-Luc Chalumeau
UPPR éditions,
collection « Carte blanche »,
134 pages, 14,50 euros.
[idées]
duchamp
Corfu Festival for the Bicentenary
of the Order of St Michael and St George 1818 – 2018
by Rogakos Megakles
     
      duchamp[MA&MD]
Les figures rabelaisiennes
de Claude Jeanmart
par Gérard-Georges Lemaire
duchamp[livres]
Severine Jouve s'entretient avec Gérard-Georges Lemaire
à propos de son histoire de la critique d'art.
duchamp[MA&MD]
La petit monde exhubérant
de Laurie Karp
par Gérard-Georges Lemaire
     
      duchamp[livre]
Le Livre des îles noires – vies de Fletcher
roman de Pierre Furlan publié par Au Vent des Îles
par Christophe Cartier
duchamp[MA&MD]
Umberto Mariani : dorures et plissage
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
     
      duchamp[focus]
I 4 SOLI
Une exposition présentée par Gérard Georges Lemaire
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
     
      duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016
duchamp[focus]
Focus sur Lois Weinberger
par Myriam Dao
     
      Myriam Dao
Arthur Aeschbacher en compagnie de Marcel Duchamp et de Brion Gysin.

par Géraldine Kozask

duchamp[idées]
Entretien avec Bernard Metzger.

par Christophe Cartier
[idées]
Myriam Dao"NAPOLUN"
Empires de Huang Yong Ping
Monumenta 2016 au Grand Palais

By Régine Cuzin et Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
"Welcome - The European Hospitality and its Borders"

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Retour « à la campagne » pour les artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton

par Myriam Dao
duchamp[idées]
La bibliothèque d’Anselm Kiefer

par Pierre Furlan
     
      duchamp[idées]
Picasso - Cocteau: A Top Artistic Encounter

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Ink Kingdom / Truc-Anh,
« Un cabinet des âmes errantes »,

par Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
Après le « Jour d'après »,

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Diane Ducruet, photographe.

Propos recueillis par Christophe Cartier
Jeff Koons sans ironie[idées]
Galerie A2Z
Entretien avec Anthony Phuong, galeriste

Propos recueillis par Myriam Dao
     
      archipel[idées]
Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao
Jeff Koons sans ironie[idées]

Jeff Koons sans ironie

par Pierre Furlan
Jeff Koons sans ironie[idées]

Retrait de la photo de Diane Ducruet « mère et fille » de la programmation du mois de la photo : Petit compte rendu d’une maladresse révélatrice de peurs ancestrales….
par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Les coups de cœur 2
par Eric De Monagendart
duchamp[idées]
Les coups de cœur 1
par Eric De Monagendart
Bill Viola
[idées]
De Mapplethorpe à Nancy Cunard... Correspondances fictives (1986)

par Myriam Dao & Christophe Cartier
     
      Christophe Cartier
[idées]
Super-héros, rendons justice…

par Myriam Dao

[idées]
Bill Viola ouvre des fenêtres sur les grands thèmes de la peinture occidentale.

par Myriam Dao & Christophe Cartier
Christophe Cartier [idées]
PAPARAZZI
ou comment la presse people bouleverse nos grilles de lecture

par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Margarita Petrova’s Dollhouse - An Allegory for the Human Condition

par Megakles Rogakos
demetrius[idea]
The Illustrated Books of Démétrius Galanis
A Discreet yet Amazing Exhibition

by Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Le Grand Verre et le Pavillon de la Grande Jetée.
Centenaire de la visite de Marcel Duchamp à Herne Bay en 1913.

par Megakles Rogakos
     
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com