logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

 
   
 
 
 
 

actualités des expositions

Rayures dans la mer, tâches dans la savane : atelier créatif de Laura Mertz
Samedi 29 février du 15h au 17h
Atelier créatif + goûter à Coutume (12€)

ANOMAL
Quentin Garel

et RENCONTRES DE BAMAKO
exposition photo

MuséOthérapie, l’Art de se sentir bien !
Conférence Samedi 8 février à 15h :
« Art détox »
Estelle d’Almeida, chef de pr...

Ariane Loze - Une et la même

Fabien Tabur présente Buisson Ardent

ERWIN WURM Photographs

GROUP SHOW :
Féminin

antoine poupel
GROUP SHOW : 1970-1990, Regards sur la création havraise

Jusqu’au 22 février 2020

vladimir skoda
GROUP SHOW : L’œil et la nuit

elissa marchal
SOLO SHOW : Horizons

  [verso-hebdo]
30-06-2021

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
Fromanger vivant

La chronique de Pierre Corcos
Du spectacle, autrement

La chronique
de Pierre Corcos
Du spectacle, autrement
Bread and Puppet Theatre, Happening, Living Theatre, Théâtre de l'Opprimé, Théâtre pauvre, Théâtre du Soleil... Les utopies, les idéaux de 68 favorisèrent, on le sait, une efflorescence printanière, féconde de pratiques théâtrales autres. Le gel politique qui suivit a contracté ces pratiques artistiques alternatives, sans doute au profit d'une normalisation, ou alors d'une « spectacularisation » (l'objet fini plus que la démarche) qui sied à ces logiques consuméristes, que les pratiques théâtrales des sixties justement contestaient... Alors, quand aujourd'hui l'on rencontre une pratique théâtrale autre, eh bien on s'arrête, on la scrute, on s'y attache. Deux démarches intéressantes, mais fort différentes, méritent d'être citées.

Le chapiteau du cirque Lili, de la Compagnie Jérôme Thomas, est implanté depuis décembre 2020 dans le grand et beau parc du Centre Hospitalier La Chartreuse, à Dijon. Dans le département de la Côte d'Or, cet établissement public est un acteur essentiel de la psychiatrie et de la santé mentale. Et dans le contexte global de son projet « culture à l'hôpital » (il nous a été donné l'occasion d'apprécier par exemple tout ce qui est réalisé en matière d'arts plastiques), le spectacle intitulé La piste aux étoiles... filantes - L'audition était, pour deux soirées seulement en juin (mais ce qui suit reste sans doute le plus important), l'aboutissement de six mois d'ateliers, à raison d'un à deux par semaine. Dans ces ateliers, une trentaine de patients, avec des pathologies variées, un quinzaine de soignants, et trois artistes effectuaient un travail commun autour du théâtre (thème : une audition), du cirque (jonglage), de la danse, et de l'écriture. Cette démarche originale n'entre pas seulement dans le cadre de l'« art thérapie » et de son efficacité reconnue : effets cathartiques, ergothérapie, resocialisation, maîtrise symbolique, recréation/récréation, etc. Elle conteste, bouscule aussi les préjugés sur la maladie mentale, la « folie » que les supposés « gens normaux » peuvent garder ; également les appréhensions concernant le monde du spectacle vivant que les patients pourraient ressentir. Enfin, cette expérience de création collective, intriquant le savoir-faire de comédiens, de circassiens et les problématiques, les imaginaires spécifiques de patients pris en charge dans cet hôpital psychiatrique, constitue une émouvante démarche, remettant en question(s) les normes du spectacle aussi bien que les règles de la thérapie. Les auteurs du projet (Jérôme Thomas, Aline Reviriaud, Frédéric Cellé) prenaient un risque pour ce spectacle autre d'un peu plus d'une heure. Mais finalement, ce qui marchait, issu ou non des ateliers d'écriture, ce qui faisait sens - comme le bégaiement du début, le jeu avec les ballons/têtes, l'identité sexuelle, la quête de l'équilibre, avec une plume, etc. - métaphorisait heureusement des vécus difficiles, et ce qui « dysfonctionnait » (d'un point de vue conventionnel) - comme les sarcastiques interruptions d'un patient incontrôlable - ouvrait des pistes dramaturgiques intéressantes et drolatiques. Alors oui, c'était là une pratique théâtrale autre, prometteuse !

Jusqu'au 1er juillet au Théâtre du Châtelet dans le cadre de la programmation hors les murs du Théâtre de la Ville, une nouvelle version (la première date de 2016 et c'était au Festival d'Avignon) du spectacle Yitzhak Rabin : chronique d'un assassinat par Amos Gitaï. Il n'y a plus aujourd'hui beaucoup de spectacles politiques, et ceux qui restent savent rarement donner une ampleur épique, une profondeur tragique à cela même qui brasse, secoue la vie de millions de gens, qu'ils en aient ou non conscience et qu'ils le veuillent ou non : la politique. Dans le Verso Hebdo du 21-1-2016, nous avions montré que, par son film Le dernier jour d'Yitzhak Rabin, Amos Gitaï était parvenu « à réaliser un thriller politique, une oeuvre d'hommage profond, un documentaire historique et un « film citoyen » »... Et voilà que ce spectacle impressionnant est à la fois la chronique serrée d'un assassinat plus ou moins programmé, la mise en perspective large des enjeux passés, actuels et futurs de la paix dans cette région du monde, enfin un jeu complexe de résonances littéraires et musicales. Des poèmes, des mémoires, des textes politiques et théâtraux, un superbe choix musical (Ravel, Britten, Mahler, Ligeti, Bach, Hindemith, Duparc), des extraits vidéo de films d'Amos Gitaï, d'excellents interprètes (Irène Jacob, Nathalie Dessay, etc.), une mise en scène opératique... La « spectacularisation » assumée de cet événement - survenu il y a 25 ans - ne pose pas problème ici. Elle n'est absolument pas un emballage factice destiné à séduire un public assez peu soucieux du sens et de la valeur des thèmes convoqués. Elle renoue avec une dimension romantique ou peut-être même shakespearienne, du spectacle politique. Cette forme généreuse, grandiose semble refuser la banalité comptable, cynique des gestionnaires innombrables de la « Realpolitik » aujourd'hui. Amos Gitaï nous dit : « L'homme politique se doit de transformer le réel, c'est cela l'héritage d'Yitzhak Rabin ». Or Rabin inaugurait le chantier immense d'une paix réaliste, constructive. Un fanatique l'a assassiné...
Alors, pour ce vibrant hommage, et surtout aider à concevoir une politique autre, il fallait bien faire du spectacle... autrement !
Pierre Corcos
corcos16@gmail.com
30-06-2021
Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
 
logo visuelimage.com

Verso n°124

L'artiste du mois : Daniel Authouart
Stefano Soddu[MA&MD]
Pierre Delcourt
en quête d'un absolu du visible
par Gérard-Georges Lemaire
Stefano Soddu[MA&MD]
Stefano Soddu,
entre diverses dimensions
par Gérard-Georges Lemaire
Olivier de Champris[MA&MD]
Une expédition picturale à Cythère
en compagnie d'olivier de Champris
par Gérard-Georges Lemaire
John Giorno[MA&MD]
Dans l'atelier de Hans Bouman
par Gérard-Georges Lemaire
John Giorno[MA&MD]
John Giorno : William Burroughs
tel que je l’ai connu.
par Gérard-Georges Lemaire
Giampiero Podesta[MA&MD]
Giampiero Podestà, ou l'origine d'un monde
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
Takis: Contemporary Poet of Heaven and Earth

by Megakles Rogakos, MA MA PhD
Marilena Vita[MA&MD]
Sur les pas d’Adalberto Borioli
par Gérard-Georges Lemaire
Marilena Vita[MA&MD]
Marilena Vita,
entre mythe et onirisme
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Le regard photographique
de Marie Maurel de Maille
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Santiago Arranz,
l'ami intime des écrivains
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
George Koumouros
"Portrait Landscapes"

Exhibition curated
by Megakles Rogakos

PRESS RELEASE

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

      duchamp[MA&MD]
L'univers fantasmagorique
d'Esther Ségal
par Gérard-Georges Lemaire
Mucha[livre]
Quand Patrizia Runfola nous révèle le cheminement d’Alfons Mucha de Paris à Prague

Christian Parisot s’entretient avec Gérard-Georges Lemaire à propos du livre de Patrizia Runfola sur Alfons Mucha qui vient de paraître aux Editions Exils.
visuelimage[idées]
Ney Matogrosso: Beautiful as a Greek
The Greek Mythology inspires a Revolutionary”
by Alkistis Michaelidou
PRESS RELEASE

Co-curated by Dr Megakles Rogakos
and Ioannis N. Arhontakis
     
      duchamp[MA&MD]
Le monde enchanté de Christine Jean
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage
[idées]
GROUP VISUAL ART EXHIBITION
"Die Kunst ist ein Ausweg
bei sexuellen Problemen"
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[MA&MD]
Eric Rondepierre
et les aléas de la pellicule
par Gérard-Georges Lemaire
     
      visuelimage
[idées]
“Prossalendi’s Britannia
Contemporary Perspective
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[livre]
Procès de l'art contemporain :
Accusation et défense
Jean-Luc Chalumeau
UPPR éditions,
collection « Carte blanche »,
134 pages, 14,50 euros.
[idées]
duchamp
Corfu Festival for the Bicentenary
of the Order of St Michael and St George 1818 – 2018
by Rogakos Megakles
     
      duchamp[MA&MD]
Les figures rabelaisiennes
de Claude Jeanmart
par Gérard-Georges Lemaire
duchamp[livres]
Severine Jouve s'entretient avec Gérard-Georges Lemaire
à propos de son histoire de la critique d'art.
duchamp[MA&MD]
La petit monde exhubérant
de Laurie Karp
par Gérard-Georges Lemaire
     
      duchamp[livre]
Le Livre des îles noires – vies de Fletcher
roman de Pierre Furlan publié par Au Vent des Îles
par Christophe Cartier
duchamp[MA&MD]
Umberto Mariani : dorures et plissage
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
     
      duchamp[focus]
I 4 SOLI
Une exposition présentée par Gérard Georges Lemaire
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
     
      duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016
duchamp[focus]
Focus sur Lois Weinberger
par Myriam Dao
     
      Myriam Dao
Arthur Aeschbacher en compagnie de Marcel Duchamp et de Brion Gysin.

par Géraldine Kozask

duchamp[idées]
Entretien avec Bernard Metzger.

par Christophe Cartier
[idées]
Myriam Dao"NAPOLUN"
Empires de Huang Yong Ping
Monumenta 2016 au Grand Palais

By Régine Cuzin et Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
"Welcome - The European Hospitality and its Borders"

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Retour « à la campagne » pour les artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton

par Myriam Dao
duchamp[idées]
La bibliothèque d’Anselm Kiefer

par Pierre Furlan
     
      duchamp[idées]
Picasso - Cocteau: A Top Artistic Encounter

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Ink Kingdom / Truc-Anh,
« Un cabinet des âmes errantes »,

par Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
Après le « Jour d'après »,

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Diane Ducruet, photographe.

Propos recueillis par Christophe Cartier
Jeff Koons sans ironie[idées]
Galerie A2Z
Entretien avec Anthony Phuong, galeriste

Propos recueillis par Myriam Dao
     
      archipel[idées]
Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao
Jeff Koons sans ironie[idées]

Jeff Koons sans ironie

par Pierre Furlan
Jeff Koons sans ironie[idées]

Retrait de la photo de Diane Ducruet « mère et fille » de la programmation du mois de la photo : Petit compte rendu d’une maladresse révélatrice de peurs ancestrales….
par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Les coups de cœur 2
par Eric De Monagendart
duchamp[idées]
Les coups de cœur 1
par Eric De Monagendart
Bill Viola
[idées]
De Mapplethorpe à Nancy Cunard... Correspondances fictives (1986)

par Myriam Dao & Christophe Cartier
     
      Christophe Cartier
[idées]
Super-héros, rendons justice…

par Myriam Dao

[idées]
Bill Viola ouvre des fenêtres sur les grands thèmes de la peinture occidentale.

par Myriam Dao & Christophe Cartier
Christophe Cartier [idées]
PAPARAZZI
ou comment la presse people bouleverse nos grilles de lecture

par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Margarita Petrova’s Dollhouse - An Allegory for the Human Condition

par Megakles Rogakos
demetrius[idea]
The Illustrated Books of Démétrius Galanis
A Discreet yet Amazing Exhibition

by Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Le Grand Verre et le Pavillon de la Grande Jetée.
Centenaire de la visite de Marcel Duchamp à Herne Bay en 1913.

par Megakles Rogakos
     
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com