logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

 
   
 
 
 
 

actualités des expositions

Rayures dans la mer, tâches dans la savane : atelier créatif de Laura Mertz
Samedi 29 février du 15h au 17h
Atelier créatif + goûter à Coutume (12€)

ANOMAL
Quentin Garel

et RENCONTRES DE BAMAKO
exposition photo

MuséOthérapie, l’Art de se sentir bien !
Conférence Samedi 8 février à 15h :
« Art détox »
Estelle d’Almeida, chef de pr...

Ariane Loze - Une et la même

Fabien Tabur présente Buisson Ardent

ERWIN WURM Photographs

GROUP SHOW :
Féminin

antoine poupel
GROUP SHOW : 1970-1990, Regards sur la création havraise

Jusqu’au 22 février 2020

vladimir skoda
GROUP SHOW : L’œil et la nuit

elissa marchal
SOLO SHOW : Horizons

  [verso-hebdo]
25-04-2024

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
Les Tiepolo, invention et virtuosité à Venise

La chronique de Pierre Corcos
Creuser la psychologie

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

La chronique
de Pierre Corcos
Voir : écrire ou dessiner
Mêler un écrivain éminemment visuel (Balzac) à un dessinateur finement littéraire (Daumier) dans le champ inépuisable (Paris) où à merveille s'exerça leur sens aigu de l'observation : une excellente idée qui inspire l'exposition Balzac, Daumier et les Parisiens - De La Comédie humaine à la comédie urbaine (jusqu'au 31 mars à la Maison de Balzac).

Qui a lu Balzac (1799-1850) connaît la place, le génie, la justesse de ses descriptions. « Penser, c'est voir », affirmait Louis Lambert, le héros surdoué du roman éponyme de Balzac. Et l'alter ego de l'écrivain, le narrateur de Facino Cane dit : « Chez moi, l'observation était déjà devenue intuitive ; elle pénétrait l'âme sans négliger le corps ; ou plutôt elle saisissait si bien les détails extérieurs qu'elle allait sur le champ au-delà ». Baudelaire avait également remarqué, de Balzac, ce « goût prodigieux pour le détail ». Une spécialiste de Balzac et critique de cinéma (Anne-Marie Baron), dans un livre assez récent (« Balzac cinéaste » aux Éditions Klincksieck - 2005) a même montré comment les techniques narratives de l'écrivain préfigurent le montage et l'écriture cinématographiques. En plus Balzac, l'ancien journaliste, était un promeneur parisien infatigable et curieux. La proximité avec Daumier s'impose. Toujours Baudelaire : « la véritable gloire et la vraie mission de Gavarni et de Daumier ont été de compléter Balzac, qui d'ailleurs le savait bien, et les estimait comme des auxiliaires et des commentateurs ». C'est dit... ! Comme Balzac, Daumier (1808-1879) arpenta beaucoup Paris, mais lui par nécessité : tout jeune il fut garçon de courses d'un huissier, puis commis chez le libraire et éditeur Delaunay. Occasions d'observer la foule composite et pittoresque du Palais-Royal, le petit peuple des rues parisiennes, les embarras multiples de la capitale. Comme Balzac, il travailla dans différents journaux (La Caricature, Le Charivari, L'Association mensuelle), mais bien entendu à titre de dessinateur caricaturiste. Et il est plus que probable que les deux artistes se soient rencontrés dans les salles de presse, chez les éditeurs. En outre, il n'est pas indifférent de savoir que Daumier ambitionnait au départ une... carrière littéraire (il a même écrit une tragédie qui ne rencontra pas le succès), et les courts textes, dialogues qui accompagnent ses dessins témoignent d'un joli sens de la formule. Aussi, qu'il y ait « une parenté spirituelle » entre Balzac et Daumier, comme l'affirme Yves Gagneux, commissaire de cette exposition, cela paraît évident. Encore faut-il préciser qu'elle s'exprime surtout dans ce regard aigu, réaliste et critique porté par les deux hommes sur leurs contemporains.
Donc scruter les humains, pour écrire ou pour dessiner. Et, dans les deux cas, saisir dans l'« être-au-monde » du corps des significations profondes (cf. « Phénoménologie de la perception » de Merleau-Ponty). Appréhender, même en deçà des costumes et dans les seules attitudes, l'« éthos » des classes sociales (pensons déjà, dans La Bruyère, au portrait du « riche » et du « pauvre »...). Ainsi l'exposition nous donne en même temps à lire (des passages très visuels de la prose balzacienne) et à voir (des lithographies de Daumier parlantes et légendées). Mais ici il n'y a pas forcément de rapport précis et adéquat entre la citation et l'image choisies. On aurait bien entendu rêvé que ces rencontres se superposent jusqu'à concerner les mêmes scènes. Cela aurait demandé un travail de recherche considérable à partir de deux corpus pléthoriques. Bientôt sans doute l'intelligence artificielle résoudra ce genre de difficultés... L'exposition ajoute un troisième terme à ce croisement fécond entre Balzac et Daumier, et il s'agit des Parisiens, de Paris. Les deux artistes y trouvaient une mine d'observations et de significations. Balzac : « À Paris il y a ans l'air et dans les moindres détails un esprit qui se respire et s'empreint dans les créations littéraires. (...) Ici, vraiment tout est spectacle, comparaison et instruction ». Mais, pour l'exposition, limitée en taille, ce troisième terme (Paris) s'est avéré lourd à gérer, hélas ! Il y a tant : les embarras de Paris, les effets de foule (aubaine pour Louis Léopold Boilly - cf. Verso Hebdo du 17-2-2022), les actes délictueux, les travaux interminables, etc... Et du coup, à la fois pour actualiser et/ou élargir leur propos et pour suggérer une permanence (sans doute mythique) du regard scriptovisuel sur les Parisiens, les organisateurs de l'exposition ont cru bon d'adjoindre huit dessinateurs contemporains de valeur inégale (Gab, Coco, Bélom, Fabrice Erre, etc.). Également cinq courtes vidéos qui affadissent, et même vulgarisent le propos (les Parisiens au bistrot, les chiens à Paris, etc.). C'était inutile, et l'on préfèrera ce choix de peintures qui s'ajoutent à la soixantaine de gravures exposées et viennent compléter l'image commune de Daumier en caricaturiste au regard acéré par celle d'un peintre inspiré, profond, à la matière onctueuse, aux subtiles tonalités et aux effets expressifs de clair-obscur.
Mais surtout, que cette exposition donne l'envie de relire Balzac en appréciant tout ce que les qualités d'observation et le sens du détail apportent à un écrivain, et de regarder l'oeuvre d'Honoré Daumier aussi comme une écriture forte sur son siècle, sur notre part d'ombre, et son propos (bien au-delà de Paris et des Parisiens) aura été pleinement justifié.
Pierre Corcos
corcos16@gmail.com
22-02-2024
Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
 
logo visuelimage.com

Verso n°136

L'artiste du mois : Marko Velk
Elena Santo[MA&MD]
Elena Santoro
par Gérard-Georges Lemaire
Luisa Pineri[MA&MD]
Griffures : Luisa Pinesi joue
entre surface et profondeurs
par Gérard-Georges Lemaire
Ariel Soule[MA&MD]
Rencontres au café Tortona
avec Ariel Soule
par Gérard-Georges Lemaire
Akame Kirimura[MA&MD]
Le fil rouge d'Akane Kirimura
par Gérard-Georges Lemaire
Stefano Soddu[MA&MD]
Pierre Delcourt
en quête d'un absolu du visible
par Gérard-Georges Lemaire
Stefano Soddu[MA&MD]
Stefano Soddu,
entre diverses dimensions
par Gérard-Georges Lemaire
Olivier de Champris[MA&MD]
Une expédition picturale à Cythère
en compagnie d'olivier de Champris
par Gérard-Georges Lemaire
John Giorno[MA&MD]
Dans l'atelier de Hans Bouman
par Gérard-Georges Lemaire
John Giorno[MA&MD]
John Giorno : William Burroughs
tel que je l’ai connu.
par Gérard-Georges Lemaire
Giampiero Podesta[MA&MD]
Giampiero Podestà, ou l'origine d'un monde
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
Takis: Contemporary Poet of Heaven and Earth

by Megakles Rogakos, MA MA PhD
Marilena Vita[MA&MD]
Sur les pas d’Adalberto Borioli
par Gérard-Georges Lemaire
Marilena Vita[MA&MD]
Marilena Vita,
entre mythe et onirisme
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Le regard photographique
de Marie Maurel de Maille
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Santiago Arranz,
l'ami intime des écrivains
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
George Koumouros
"Portrait Landscapes"

Exhibition curated
by Megakles Rogakos

PRESS RELEASE

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

      duchamp[MA&MD]
L'univers fantasmagorique
d'Esther Ségal
par Gérard-Georges Lemaire
Mucha[livre]
Quand Patrizia Runfola nous révèle le cheminement d’Alfons Mucha de Paris à Prague

Christian Parisot s’entretient avec Gérard-Georges Lemaire à propos du livre de Patrizia Runfola sur Alfons Mucha qui vient de paraître aux Editions Exils.
visuelimage[idées]
Ney Matogrosso: Beautiful as a Greek
The Greek Mythology inspires a Revolutionary”
by Alkistis Michaelidou
PRESS RELEASE

Co-curated by Dr Megakles Rogakos
and Ioannis N. Arhontakis
     
      duchamp[MA&MD]
Le monde enchanté de Christine Jean
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage
[idées]
GROUP VISUAL ART EXHIBITION
"Die Kunst ist ein Ausweg
bei sexuellen Problemen"
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[MA&MD]
Eric Rondepierre
et les aléas de la pellicule
par Gérard-Georges Lemaire
     
      visuelimage
[idées]
“Prossalendi’s Britannia
Contemporary Perspective
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[livre]
Procès de l'art contemporain :
Accusation et défense
Jean-Luc Chalumeau
UPPR éditions,
collection « Carte blanche »,
134 pages, 14,50 euros.
[idées]
duchamp
Corfu Festival for the Bicentenary
of the Order of St Michael and St George 1818 – 2018
by Rogakos Megakles
     
      duchamp[MA&MD]
Les figures rabelaisiennes
de Claude Jeanmart
par Gérard-Georges Lemaire
duchamp[livres]
Severine Jouve s'entretient avec Gérard-Georges Lemaire
à propos de son histoire de la critique d'art.
duchamp[MA&MD]
La petit monde exhubérant
de Laurie Karp
par Gérard-Georges Lemaire
     
      duchamp[livre]
Le Livre des îles noires – vies de Fletcher
roman de Pierre Furlan publié par Au Vent des Îles
par Christophe Cartier
duchamp[MA&MD]
Umberto Mariani : dorures et plissage
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
     
      duchamp[focus]
I 4 SOLI
Une exposition présentée par Gérard Georges Lemaire
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
     
      duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016
duchamp[focus]
Focus sur Lois Weinberger
par Myriam Dao
     
      Myriam Dao
Arthur Aeschbacher en compagnie de Marcel Duchamp et de Brion Gysin.

par Géraldine Kozask

duchamp[idées]
Entretien avec Bernard Metzger.

par Christophe Cartier
[idées]
Myriam Dao"NAPOLUN"
Empires de Huang Yong Ping
Monumenta 2016 au Grand Palais

By Régine Cuzin et Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
"Welcome - The European Hospitality and its Borders"

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Retour « à la campagne » pour les artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton

par Myriam Dao
duchamp[idées]
La bibliothèque d’Anselm Kiefer

par Pierre Furlan
     
      duchamp[idées]
Picasso - Cocteau: A Top Artistic Encounter

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Ink Kingdom / Truc-Anh,
« Un cabinet des âmes errantes »,

par Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
Après le « Jour d'après »,

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Diane Ducruet, photographe.

Propos recueillis par Christophe Cartier
Jeff Koons sans ironie[idées]
Galerie A2Z
Entretien avec Anthony Phuong, galeriste

Propos recueillis par Myriam Dao
     
      archipel[idées]
Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao
Jeff Koons sans ironie[idées]

Jeff Koons sans ironie

par Pierre Furlan
Jeff Koons sans ironie[idées]

Retrait de la photo de Diane Ducruet « mère et fille » de la programmation du mois de la photo : Petit compte rendu d’une maladresse révélatrice de peurs ancestrales….
par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Les coups de cœur 2
par Eric De Monagendart
duchamp[idées]
Les coups de cœur 1
par Eric De Monagendart
Bill Viola
[idées]
De Mapplethorpe à Nancy Cunard... Correspondances fictives (1986)

par Myriam Dao & Christophe Cartier
     
      Christophe Cartier
[idées]
Super-héros, rendons justice…

par Myriam Dao

[idées]
Bill Viola ouvre des fenêtres sur les grands thèmes de la peinture occidentale.

par Myriam Dao & Christophe Cartier
Christophe Cartier [idées]
PAPARAZZI
ou comment la presse people bouleverse nos grilles de lecture

par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Margarita Petrova’s Dollhouse - An Allegory for the Human Condition

par Megakles Rogakos
demetrius[idea]
The Illustrated Books of Démétrius Galanis
A Discreet yet Amazing Exhibition

by Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Le Grand Verre et le Pavillon de la Grande Jetée.
Centenaire de la visite de Marcel Duchamp à Herne Bay en 1913.

par Megakles Rogakos
     
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com