logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

 
   
 
 
 
 

actualités des expositions

Rayures dans la mer, tâches dans la savane : atelier créatif de Laura Mertz
Samedi 29 février du 15h au 17h
Atelier créatif + goûter à Coutume (12€)

ANOMAL
Quentin Garel

et RENCONTRES DE BAMAKO
exposition photo

MuséOthérapie, l’Art de se sentir bien !
Conférence Samedi 8 février à 15h :
« Art détox »
Estelle d’Almeida, chef de pr...

Ariane Loze - Une et la même

Fabien Tabur présente Buisson Ardent

ERWIN WURM Photographs

GROUP SHOW :
Féminin

antoine poupel
GROUP SHOW : 1970-1990, Regards sur la création havraise

Jusqu’au 22 février 2020

vladimir skoda
GROUP SHOW : L’œil et la nuit

elissa marchal
SOLO SHOW : Horizons

  [verso-hebdo]
12-11-2020

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
Valérie Rauchbach, peintre du temps qui passe

La chronique de Pierre Corcos
La force du documentaire

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

La chronique
de Pierre Corcos
Rouen et l'art urbain
Peut-être convient-il de s'attarder d'abord sur l'exposition 35 ans de graffiti et de street art à Rouen, qui se tient jusqu'au 31 octobre au pôle culturel Grammont à Rouen, une rétrospective didactique permettant de mieux saisir les enjeux complexes de l'art urbain, avant de porter un jugement simpliste, hâtif sur l'événement Rouen Impressionné - dans le cadre de « Normandie impressionniste » -, qui se déroule jusqu'au 15 novembre dans les quartiers Grammont et Saint-Sever à Rouen. Il y a quatre ans déjà (cf. Verso Hebdo du 16/6/2016), dans le Rouen Impressionné précédent, quelques dimensions socioculturelles de l'art urbain et des interactions variées avec la population concernée furent mises en avant...
Mais d'un autre côté, il y a cette logique propre au graffiti comme transgression, contre-culture, portée par des « crews » (collectifs) frondeurs, qui est inégalement acceptée par la population urbaine. Alors que l'art majoritairement figuratif du Street Art, le monumentalisme diapré, rutilant du muralisme contemporain sont, eux, admis, intégrés dans leur principe par les riverains et passants, qui réagissent selon des critères de goût, de convenance locale à ces grandes images. Dès lors, le critique d'art doit réviser son système d'appréciation : ce n'est pas lui en effet qui au quotidien vit dans le quartier où ces créations s'imposent au regard, ce n'est pas lui qui est pris dans l'histoire et la sociologie du lieu.
Dans Anthropologie de la ville (PUF 2015), l'anthropologue Michel Agier réfléchissait sur ce qui « fait ville », analysait cette « ville vécue », produite par l'expérience des citadins, leurs parcours quotidiens, leurs échanges sociaux et symboliques, voire l'identité locale qu'ils s'inventent peu à peu... Alors il est clair que l'appréhension et l'évaluation de Rouen impressionné - dont Olivier Landes, fondateur de l'association « Art en ville », est le commissaire de cette édition comme celle de 2016 - ne peut pas faire l'économie d'une réflexion sur la « ville vécue », et l'art urbain qui s'enroule dans cette boucle collective...

Le touriste de passage à Rouen, lui, pourra découvrir cette vingtaine (23 artistes auront été accueillis durant l'été 2020) de créations à ciel ouvert, en visites libres ou guidées par des conférenciers spécialisés. Pour lui, ces deux heures et demie de parcours seront une occasion d'échapper au circuit habituel du Rouen historique, patrimonial, de ce Rouen rive droite avec ses monuments et ses maisons à colombages. Il pourra également voir ce qui fut déjà réalisé en 2016 : dans le quartier des Sapins, en centre-ville ou sur le port... Sans doute était-il déjà sensibilisé au Street art, ayant connu d'autres festivals de Street art comme on en voit de plus en plus dans les grandes villes. Auquel cas, il va émettre des jugements comparatifs. Mais, tout comme pour le critique d'art, il serait bon qu'il contextualise également ces oeuvres par rapport aux réalités urbanistiques, historiques, architecturales et sociologiques de ces quartiers, dont certains gardent parfois une image négative ou au moins ambivalente. Image négative : pourquoi ne pas impliquer la population ?... Prenons par exemple Miroir palmier par le collectif rouennais HSH : la mise en 150 carrés hétérogènes de la façade de la MJC Rive gauche s'inspire en fait d'idées variées recueillies auprès d'usagers des lieux. Enquête, participation, puis réalisation. Claude Blo Ricci (Vertigo), en peignant de couleurs vives et de formes dynamiques deux murs et le plafond d'une arcade située en face du métro Saint-Sever, a voulu inciter les passants à franchir le seuil d'un quartier d'habitation. Fonctionnalité d'un art mural qui n'abdique en rien de ses exigences esthétiques. Parfois il s'agit d'une allusion à l'histoire d'un quartier : c'est ainsi qu'Amazone Batman de Fred Calmets se réfère notamment à l'un des plus grands abattoirs de Normandie, jadis pas loin. De la même façon, le Sans titre d'Herman Kolitz et Luca Arboco, déployé sur quatre pans de mur, montre (pour le premier artiste) un paysage urbain, qui fait nettement penser à Rouen, entouré de flammes rougeoyantes, explosives (incendie de l'usine Lubrizol ?). Avec Le Pavillon troué, l'artiste Ox crée un saisissant trompe-l'oeil de béances noires sur des murs, qui prend tout son sens lorsqu'on sait qu'à une démolition prochaine ces maisons sont vouées. Avec Intimité, Nadège Dauvergne, dont c'est la première fresque à la peinture, a répandu une atmosphère d'érotisme discret sur la placide résidence Contremoulins et son banal environnement... Certaines interventions sont éphémères, comme celle de Jan Vormann « réparant » au moyen d'éléments plastiques aux couleurs vives les impacts d'obus datant de la 2ème Guerre Mondiale sur la façade du Palais de Justice. Des enfants interviennent, des passants réagissent : l'art urbain est non seulement in situ mais encore interactif, foncièrement.

À côté de sa dimension festive, ambulatoire, esthétique, de laquelle on peut se contenter, l'événement Rouen impressionné avec l'exposition 35 ans de graffiti et de street art à Rouen nous offre une belle occasion supplémentaire de nous interroger, une fois de plus, sur les multiples zones antagonistes et/ou de croisement qu'ouvre l'art urbain : intervention spontanée/commande publique, refus de l'art-marchandise/marché de l'art et galeries, contre-culture/art institutionnel, liberté de l'artiste/contraintes spatiales, urbanistiques et sociales...
Pierre Corcos
corcos16@gmail.com
22-10-2020
Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
 
logo visuelimage.com

Verso n°122

L'artiste du mois : Valérie Rauchbach
Stefano Soddu[MA&MD]
Pierre Delcourt
en quête d'un absolu du visible
par Gérard-Georges Lemaire
Stefano Soddu[MA&MD]
Stefano Soddu,
entre diverses dimensions
par Gérard-Georges Lemaire
Olivier de Champris[MA&MD]
Une expédition picturale à Cythère
en compagnie d'olivier de Champris
par Gérard-Georges Lemaire
John Giorno[MA&MD]
Dans l'atelier de Hans Bouman
par Gérard-Georges Lemaire
John Giorno[MA&MD]
John Giorno : William Burroughs
tel que je l’ai connu.
par Gérard-Georges Lemaire
Giampiero Podesta[MA&MD]
Giampiero Podestà, ou l'origine d'un monde
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
Takis: Contemporary Poet of Heaven and Earth

by Megakles Rogakos, MA MA PhD
Marilena Vita[MA&MD]
Sur les pas d’Adalberto Borioli
par Gérard-Georges Lemaire
Marilena Vita[MA&MD]
Marilena Vita,
entre mythe et onirisme
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Le regard photographique
de Marie Maurel de Maille
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Santiago Arranz,
l'ami intime des écrivains
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
George Koumouros
"Portrait Landscapes"

Exhibition curated
by Megakles Rogakos

PRESS RELEASE

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

      duchamp[MA&MD]
L'univers fantasmagorique
d'Esther Ségal
par Gérard-Georges Lemaire
Mucha[livre]
Quand Patrizia Runfola nous révèle le cheminement d’Alfons Mucha de Paris à Prague

Christian Parisot s’entretient avec Gérard-Georges Lemaire à propos du livre de Patrizia Runfola sur Alfons Mucha qui vient de paraître aux Editions Exils.
visuelimage[idées]
Ney Matogrosso: Beautiful as a Greek
The Greek Mythology inspires a Revolutionary”
by Alkistis Michaelidou
PRESS RELEASE

Co-curated by Dr Megakles Rogakos
and Ioannis N. Arhontakis
     
      duchamp[MA&MD]
Le monde enchanté de Christine Jean
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage
[idées]
GROUP VISUAL ART EXHIBITION
"Die Kunst ist ein Ausweg
bei sexuellen Problemen"
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[MA&MD]
Eric Rondepierre
et les aléas de la pellicule
par Gérard-Georges Lemaire
     
      visuelimage
[idées]
“Prossalendi’s Britannia
Contemporary Perspective
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[livre]
Procès de l'art contemporain :
Accusation et défense
Jean-Luc Chalumeau
UPPR éditions,
collection « Carte blanche »,
134 pages, 14,50 euros.
[idées]
duchamp
Corfu Festival for the Bicentenary
of the Order of St Michael and St George 1818 – 2018
by Rogakos Megakles
     
      duchamp[MA&MD]
Les figures rabelaisiennes
de Claude Jeanmart
par Gérard-Georges Lemaire
duchamp[livres]
Severine Jouve s'entretient avec Gérard-Georges Lemaire
à propos de son histoire de la critique d'art.
duchamp[MA&MD]
La petit monde exhubérant
de Laurie Karp
par Gérard-Georges Lemaire
     
      duchamp[livre]
Le Livre des îles noires – vies de Fletcher
roman de Pierre Furlan publié par Au Vent des Îles
par Christophe Cartier
duchamp[MA&MD]
Umberto Mariani : dorures et plissage
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
     
      duchamp[focus]
I 4 SOLI
Une exposition présentée par Gérard Georges Lemaire
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
     
      duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016
duchamp[focus]
Focus sur Lois Weinberger
par Myriam Dao
     
      Myriam Dao
Arthur Aeschbacher en compagnie de Marcel Duchamp et de Brion Gysin.

par Géraldine Kozask

duchamp[idées]
Entretien avec Bernard Metzger.

par Christophe Cartier
[idées]
Myriam Dao"NAPOLUN"
Empires de Huang Yong Ping
Monumenta 2016 au Grand Palais

By Régine Cuzin et Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
"Welcome - The European Hospitality and its Borders"

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Retour « à la campagne » pour les artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton

par Myriam Dao
duchamp[idées]
La bibliothèque d’Anselm Kiefer

par Pierre Furlan
     
      duchamp[idées]
Picasso - Cocteau: A Top Artistic Encounter

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Ink Kingdom / Truc-Anh,
« Un cabinet des âmes errantes »,

par Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
Après le « Jour d'après »,

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Diane Ducruet, photographe.

Propos recueillis par Christophe Cartier
Jeff Koons sans ironie[idées]
Galerie A2Z
Entretien avec Anthony Phuong, galeriste

Propos recueillis par Myriam Dao
     
      archipel[idées]
Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao
Jeff Koons sans ironie[idées]

Jeff Koons sans ironie

par Pierre Furlan
Jeff Koons sans ironie[idées]

Retrait de la photo de Diane Ducruet « mère et fille » de la programmation du mois de la photo : Petit compte rendu d’une maladresse révélatrice de peurs ancestrales….
par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Les coups de cœur 2
par Eric De Monagendart
duchamp[idées]
Les coups de cœur 1
par Eric De Monagendart
Bill Viola
[idées]
De Mapplethorpe à Nancy Cunard... Correspondances fictives (1986)

par Myriam Dao & Christophe Cartier
     
      Christophe Cartier
[idées]
Super-héros, rendons justice…

par Myriam Dao

[idées]
Bill Viola ouvre des fenêtres sur les grands thèmes de la peinture occidentale.

par Myriam Dao & Christophe Cartier
Christophe Cartier [idées]
PAPARAZZI
ou comment la presse people bouleverse nos grilles de lecture

par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Margarita Petrova’s Dollhouse - An Allegory for the Human Condition

par Megakles Rogakos
demetrius[idea]
The Illustrated Books of Démétrius Galanis
A Discreet yet Amazing Exhibition

by Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Le Grand Verre et le Pavillon de la Grande Jetée.
Centenaire de la visite de Marcel Duchamp à Herne Bay en 1913.

par Megakles Rogakos
     
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com