logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

 
   
 
 
 
 

actualités des expositions

MARTIAL RAYSSE

CHAMPION MÉTADIER
Transit

Jean Clerté
Dans mes tiroirs

Exposition organisée à l’occasion de la parution du livre "Dans m...

Accueil > Insolite ou le cabinet de curiosités Insolite ou le cabinet de curiosités
Œuvres de la collection du Frac Bretagne

Thibault HAZELZET
Mars et la Méduse

CALL FOR ARTISTS: ALCHEMIC BODY | FIRE . AIR . WATER . EARTH
Extended deadline: April 07, 2017

Dianne Bos - The Sleeping Green.
Un no man’s land cent ans après

GEORGES PACHECO
AMALTHEE

THE MOVEMENT OF CLOUDS AROUND MT. FUJI
Photographed & filmed by Masanao Abe

Exposition de Helmut Völter

Virginie Hervieu-Monnet
Activité

  [verso-hebdo]
23-03-2017

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
Pissarro, le peintre à la « colossale humilité »

La chronique de Pierre Corcos
Du théâtre à la vie

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

La lettre hebdomadaire
de Jean-Luc Chalumeau
Pissarro, le peintre à la « colossale humilité »
La passionnante exposition du musée Marmottan-Monet (jusqu'au 2 juillet) sur Camille Pissarro est sous-titrée « le premier des impressionnistes ». Certains esprits pointilleux contesteront peut-être cette affirmation, quand bien même elle est de Cézanne, mais elle est au moins vraie du point de vue chronologique : Pissarro avait une dizaine d'années de plus que Monet et Cézanne, vingt-neuf ans de plus que Georges Seurat et trente-trois ans de plus que Signac. L'exposition, en permettant l'accrochage simultané de chefs d'oeuvre venus de Zurich, Pittsburgh, Mexico, Boston ou Glasgow, nous invite à reconstituer les étapes de l'odyssée plastique de Pissarro, toutes marquées par la bienveillance et même la bonté de l'artiste vis-à-vis de ses frères les peintres. On peut résumer ce parcours en cinq tableaux. Premier tableau : La route de Versailles, Louveciennes, neige (1870, Zurich) fait irrésistiblement penser à Boulevard Saint-Denis, Argenteuil en hiver, tableau peint par Monet quelque temps plus tard. Les effets de neige, thème devenu caractéristique chez Monet, lui ont bien été inspirés par Pissarro, mais ce n'est pas tout : les années passent, Monet s'envole et invente le principe des séries qu'il inaugure avec les cathédrales de Rouen (1892-1894). Pissarro est séduit et, à sa manière, représente à plusieurs reprises Le Pont Boeildieu ou Le quai de la Bourse, à Rouen également, en 1894-1896 (tableaux 2 et 3), avant d'exploiter ce type de réflexion sur l'évolution de la lumière dans un même paysage urbain avec ses célèbres vues du Pont-Neuf ou de la place du Théâtre français à Paris. Le maître a eu la modestie de se laisser influencer par son ancien disciple.

Quatrième tableau : l'admirable Place du Vieux-Cimetière, Pontoise (1872, Carnegie Museum of Art, Pittsburgh), lumineux paysage impressionniste s'il en est. Or, en 1872, Pissarro est installé à l'hôtel du Grand Cerf à Saint-Ouen-l'Aumône en compagnie de Cézanne, il emmène ce dernier peindre sur le motif, particulièrement à Pontoise qui est de l'autre côté du fleuve, et la mutation se produit. Cézanne sort de sa période sombre, abandonne le noir, et s'ouvre à la lumière grâce à Pissarro qu'il a véritablement choisi comme père spirituel. Sa période impressionniste commence avec notamment La maison du pendu à Auvers-sur-Oise, 1873.

Cinquième tableau : La cueillette des pommes (1886, Kurashiki, Ohara Museum of Art). Pissarro est devenu le responsable de l'exposition impressionniste. Il désire renouveler sa peinture, et découvre que le travail des jeunes Georges Seurat et Paul Signac apparaît comme une radicalisation de ses propres recherches. Il impose donc à ses camarades la présentation d'Un après-midi à l'île de la Grande-Jatte à l'exposition de 1886. Lui-même, avec La cueillette des pommes, inaugure le néo-impressionnisme (qu'il abandonnera plus tard par suite de l'hostilité de son marchand, Durand-Ruel). Tel était Camille Pissarro : grand peintre prêt à soutenir les autres et assez modeste pour se laisser inspirer par de plus jeunes que lui. A propos de Cézanne, Lawrence Gowing note que c'est en 1872 que le peintre se réconcilia avec la vie. L'aixois le devait certes à Hortense qui venait de lui donner un fils, mais surtout à « la colossale humilité de Pissarro ». On ne saurait mieux dire.

www.marmottan.fr
J.-L. C.
verso.sarl@wanadoo.fr
23-03-2017
Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
 
logo visuelimage.com

Verso n°100

L'artiste du mois : Najia Mehadji
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016
duchamp[focus]
Focus sur Lois Weinberger
par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Bernard Metzger.

par Christophe Cartier
[idées]
Myriam Dao"NAPOLUN"
Empires de Huang Yong Ping
Monumenta 2016 au Grand Palais

By Régine Cuzin et Myriam Dao

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

      duchamp[idées]
"Welcome - The European Hospitality and its Borders"

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Retour « à la campagne » pour les artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton

par Myriam Dao
duchamp[idées]
La bibliothèque d’Anselm Kiefer

par Pierre Furlan
     
      duchamp[idées]
Picasso - Cocteau: A Top Artistic Encounter

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Ink Kingdom / Truc-Anh,
« Un cabinet des âmes errantes »,

par Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
Après le « Jour d'après »,

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Diane Ducruet, photographe.

Propos recueillis par Christophe Cartier
Jeff Koons sans ironie[idées]
Galerie A2Z
Entretien avec Anthony Phuong, galeriste

Propos recueillis par Myriam Dao
     
      archipel[idées]
Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao
Jeff Koons sans ironie[idées]

Jeff Koons sans ironie

par Pierre Furlan
Jeff Koons sans ironie[idées]

Retrait de la photo de Diane Ducruet « mère et fille » de la programmation du mois de la photo : Petit compte rendu d’une maladresse révélatrice de peurs ancestrales….
par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Les coups de cœur 2
par Eric De Monagendart
duchamp[idées]
Les coups de cœur 1
par Eric De Monagendart
Bill Viola
[idées]
De Mapplethorpe à Nancy Cunard... Correspondances fictives (1986)

par Myriam Dao & Christophe Cartier
     
      Christophe Cartier
[idées]
Super-héros, rendons justice…

par Myriam Dao

[idées]
Bill Viola ouvre des fenêtres sur les grands thèmes de la peinture occidentale.

par Myriam Dao & Christophe Cartier
Christophe Cartier [idées]
PAPARAZZI
ou comment la presse people bouleverse nos grilles de lecture

par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Margarita Petrova’s Dollhouse - An Allegory for the Human Condition

par Megakles Rogakos
demetrius[idea]
The Illustrated Books of Démétrius Galanis
A Discreet yet Amazing Exhibition

by Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Le Grand Verre et le Pavillon de la Grande Jetée.
Centenaire de la visite de Marcel Duchamp à Herne Bay en 1913.

par Megakles Rogakos
     
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com