logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

 
   
 
 
 
 

actualités des expositions

Traces temporelles - Manuscrits magiques
Traces temporelles - Manuscrits magiques Estampes

Paris / Moving Women Video Show /
MOVING WOMEN
Video Show
curated by Barbara Polla

Jean-Charles de Quillacq
Ma système reproductive

À l’Est de Bamako
Que sont devenus les étudiants Maliens formés en ex-URRSS

  [verso-hebdo]
10-10-2019

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
Degas à l'Opéra

La chronique de Pierre Corcos
Néo-Pop bariolé ou crypto-pub mystifiante ?

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

La lettre hebdomadaire
de Jean-Luc Chalumeau
Iconographie urbaine/la force des signes :
Peter Klasen
Sous ce titre, la collection écrits d'artistes des Beaux-Arts de Paris publie un ensemble de textes et d'entretiens dans lesquels l'artiste commente sa démarche. Un recueil important, à verser au dossier de l'histoire de l'art de notre temps. Peter Klasen, allemand né en 1935, est arrivé à Paris en septembre 1959. Il venait de visiter la deuxième édition de la Documenta de Kassel où il avait constaté avec lassitude la domination écrasante de l'art abstrait informel. A peine installé au Princess Hôtel de la rue Monsieur-le-Prince, il est allé voir la première exposition des Nouveaux Réalistes à la Biennale des Jeunes : ce n'était pas non plus pour lui, qui voulait rester peintre tout en s'appropriant la surabondance des images de la société industrielle. Il s'orienta alors vers la photographie en tant que moyen de peindre. Le fait est capital, si l'on veut bien se souvenir qu'à ce moment le pop-art n'était pas sorti des limbes (la première exposition de Warhol à New York interviendrait en novembre 1962). Dans sa préface, Olivier Kaeppelin souligne l'importance historique de Klasen : « Il scénographie picturalement sa pensée critique et met en cause les principes dominants de nos concepts, de nos images, de nos environnements, de nos villes et, aussi imprécis que soit le terme, de nos sociétés... »

Klasen se lia rapidement avec Erro, venu d'Islande en 1958, puis avec ceux qui formeront bientôt le courant de la Figuration narrative. Il fit partie des 32 exposants des fameuses Mythologies quotidiennes en juin 1964 au musée d'Art Moderne de la ville de Paris, qui apparut alors comme une réponse immédiate (mais à vrai dire involontaire) au triomphe de Robert Rauschenberg à la Biennale de Venise, organisé méthodiquement, on devait l'apprendre plus tard, par le Département d'Etat, la CIA et l'US Navy. Dès ce moment, sa stratégie personnelle était au point. Il l'a résumée dans une intervention au cours d'une émission de télévision sur Antenne 2 que je présentai en janvier 1979 et dont on retrouve le contenu dans le livre. A ma question de savoir quel était son état d'esprit dans ses premières années parisiennes, il répondait sans détour : « Le problème pour un jeune artiste est qu'il est obsédé par ça : comment entrer dans le circuit ? Le premier conseil à lui donner, c'est d'éviter d'abord tout contact avec une galerie. Il est plus intéressant de rencontrer d'autres artistes de sa génération, (...) de discuter avec eux. De rencontrer par leur entremise des critiques d'art, c'est très important. D'entrer en contact avec une revue d'art qui fera une première publication... » Klasen est ainsi sorti tout de suite de l'isolement naturel des artistes, et cela lui a grandement réussi. Il est devenu un des plus importants acteurs de la Figuration narrative et plus encore peut-être : celui qui, lui ai-je dit, ni hyperréaliste ni minimaliste, est parvenu, non pas à une sorte de compromis entre ces deux solutions, mais à une formule qui en tient compte pour aller plus loin.

Dans un entretien inédit avec moi de janvier 1982, il réagissait en ces termes : « Tu viens de définir l'itinéraire par lequel je me suis tenu à l'écart autant des abstractions que des figurations plus ou moins « nouvelles », très souvent stériles ou trop bavardes. J'ai toujours soutenu qu'il fallait contenir la peinture figurative dans un schéma extrêmement rigoureux, je n'hésite pas à dire « conceptuel », afin qu'elle échappe à toute interprétation erronée. La peinture figurative n'est pas une simple description de l'environnement, genre carte postale chromo, ni une démonstration d'habileté et de précision, ni un simple psychodrame. Elle est pour moi une forme de recherche, avec un langage autonome qui a ses propres lois et ses propres déterminations au même titre que d'autres recherches scientifiques. » L'essentiel est dit en quelques mots. Olivier Kaeppelin conclut son texte en observant que « dans la forêt des signes, il cherche un passage ». Eh bien Peter Klasen l'a trouvé, ce passage, et en 300 pages passionnantes il explique comment.

www.peterklasen.com
J.-L. C.
verso.sarl@wanadoo.fr
16-05-2019
Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
 
logo visuelimage.com

Verso n°118

Hommage
Giampiero Podesta[MA&MD]
Giampiero Podestà, ou l'origine d'un monde
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
Takis: Contemporary Poet of Heaven and Earth

by Megakles Rogakos, MA MA PhD
Marilena Vita[MA&MD]
Sur les pas d’Adalberto Borioli
par Gérard-Georges Lemaire
Marilena Vita[MA&MD]
Marilena Vita,
entre mythe et onirisme
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Le regard photographique
de Marie Maurel de Maille
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Santiago Arranz,
l'ami intime des écrivains
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
George Koumouros
"Portrait Landscapes"

Exhibition curated
by Megakles Rogakos

PRESS RELEASE

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

      duchamp[MA&MD]
L'univers fantasmagorique
d'Esther Ségal
par Gérard-Georges Lemaire
Mucha[livre]
Quand Patrizia Runfola nous révèle le cheminement d’Alfons Mucha de Paris à Prague

Christian Parisot s’entretient avec Gérard-Georges Lemaire à propos du livre de Patrizia Runfola sur Alfons Mucha qui vient de paraître aux Editions Exils.
visuelimage[idées]
Ney Matogrosso: Beautiful as a Greek
The Greek Mythology inspires a Revolutionary”
by Alkistis Michaelidou
PRESS RELEASE

Co-curated by Dr Megakles Rogakos
and Ioannis N. Arhontakis
     
      duchamp[MA&MD]
Le monde enchanté de Christine Jean
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage
[idées]
GROUP VISUAL ART EXHIBITION
"Die Kunst ist ein Ausweg
bei sexuellen Problemen"
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[MA&MD]
Eric Rondepierre
et les aléas de la pellicule
par Gérard-Georges Lemaire
     
      visuelimage
[idées]
“Prossalendi’s Britannia
Contemporary Perspective
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[livre]
Procès de l'art contemporain :
Accusation et défense
Jean-Luc Chalumeau
UPPR éditions,
collection « Carte blanche »,
134 pages, 14,50 euros.
[idées]
duchamp
Corfu Festival for the Bicentenary
of the Order of St Michael and St George 1818 – 2018
by Rogakos Megakles
     
      duchamp[MA&MD]
Les figures rabelaisiennes
de Claude Jeanmart
par Gérard-Georges Lemaire
duchamp[livres]
Severine Jouve s'entretient avec Gérard-Georges Lemaire
à propos de son histoire de la critique d'art.
duchamp[MA&MD]
La petit monde exhubérant
de Laurie Karp
par Gérard-Georges Lemaire
     
      duchamp[livre]
Le Livre des îles noires – vies de Fletcher
roman de Pierre Furlan publié par Au Vent des Îles
par Christophe Cartier
duchamp[MA&MD]
Umberto Mariani : dorures et plissage
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
     
      duchamp[focus]
I 4 SOLI
Une exposition présentée par Gérard Georges Lemaire
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
     
      duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016
duchamp[focus]
Focus sur Lois Weinberger
par Myriam Dao
     
      Myriam Dao
Arthur Aeschbacher en compagnie de Marcel Duchamp et de Brion Gysin.

par Géraldine Kozask

duchamp[idées]
Entretien avec Bernard Metzger.

par Christophe Cartier
[idées]
Myriam Dao"NAPOLUN"
Empires de Huang Yong Ping
Monumenta 2016 au Grand Palais

By Régine Cuzin et Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
"Welcome - The European Hospitality and its Borders"

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Retour « à la campagne » pour les artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton

par Myriam Dao
duchamp[idées]
La bibliothèque d’Anselm Kiefer

par Pierre Furlan
     
      duchamp[idées]
Picasso - Cocteau: A Top Artistic Encounter

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Ink Kingdom / Truc-Anh,
« Un cabinet des âmes errantes »,

par Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
Après le « Jour d'après »,

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Diane Ducruet, photographe.

Propos recueillis par Christophe Cartier
Jeff Koons sans ironie[idées]
Galerie A2Z
Entretien avec Anthony Phuong, galeriste

Propos recueillis par Myriam Dao
     
      archipel[idées]
Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao
Jeff Koons sans ironie[idées]

Jeff Koons sans ironie

par Pierre Furlan
Jeff Koons sans ironie[idées]

Retrait de la photo de Diane Ducruet « mère et fille » de la programmation du mois de la photo : Petit compte rendu d’une maladresse révélatrice de peurs ancestrales….
par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Les coups de cœur 2
par Eric De Monagendart
duchamp[idées]
Les coups de cœur 1
par Eric De Monagendart
Bill Viola
[idées]
De Mapplethorpe à Nancy Cunard... Correspondances fictives (1986)

par Myriam Dao & Christophe Cartier
     
      Christophe Cartier
[idées]
Super-héros, rendons justice…

par Myriam Dao

[idées]
Bill Viola ouvre des fenêtres sur les grands thèmes de la peinture occidentale.

par Myriam Dao & Christophe Cartier
Christophe Cartier [idées]
PAPARAZZI
ou comment la presse people bouleverse nos grilles de lecture

par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Margarita Petrova’s Dollhouse - An Allegory for the Human Condition

par Megakles Rogakos
demetrius[idea]
The Illustrated Books of Démétrius Galanis
A Discreet yet Amazing Exhibition

by Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Le Grand Verre et le Pavillon de la Grande Jetée.
Centenaire de la visite de Marcel Duchamp à Herne Bay en 1913.

par Megakles Rogakos
     
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com