logo visuelimage.com
 
 
 
Les [Verso-hebdo] antérieurs
  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suite

02-02-2023

26-01-2023

19-01-2023

12-01-2023

15-12-2022

08-12-2022

01-12-2022

23-11-2022

17-11-2022

10-11-2022

 
[verso-hebdo]
23-11-2022
La lettre hebdomadaire
de Jean-Luc Chalumeau
Daniel Authouart, l'archéologue de notre imaginaire moderne
La galerie Hamon du Havre présente, du 3 décembre au 14 janvier, les Horizons de Daniel Authouart. Finies les incroyables accumulations en palimpsestes des figures et objets observés par le peintre dans Broadway pendant des années. Le voici revenu dans la Normandie de son enfance, celle de l'après guerre. La toile emblématique, celle intitulée L'Horizon au singulier (huile sur toile, 150 x 107 cm, 2022) représente un bar-hôtel installé au bord d'une plage. Authouart l'a percé de larges ouvertures : il n'interrompt pas la vue de la plage, de l'eau et du ciel intensément bleu : nul accident ne vient rompre la ligne d'horizon. Une nombreuse jeunesse fréquente le bar et sa terrasse sur le sable. Au premier plan un enchevêtrement de vélos superbement traités par le grand dessinateur qu'est Authouart. Tout ce petit monde profite visiblement de la vie : il ne voit pas les navires de guerre qui sortent de l'horizon. Ici ou à New York, le peintre n'a jamais oublié de rappeler que les délices de la société de consommation sont précaires.

Déjà en 1989, bien avant de recevoir le Nobel, Annie Ernaux avait tout compris : « En art, je ne connais que l'émotion et les retrouvailles. J'ai tout retrouvé chez Daniel Authouart. Le ciel immuable, parfois traversé d'avions inquiétants, les villas muettes style Nice-Havrais échouées sur des plages désertes (...), les baraques et les clowns de fêtes finies. J'ai tout retrouvé. Non parce que je suis née dans la même petite ville qu'Authouart, Lillebonne, mais parce qu'Authouart pénètre par effraction dans l'imaginaire et la mémoire, exhume des fragments de passé et de rêve. L'univers qu'il crée, c'est le mien, c'est le nôtre. Vide et trop plein (...) Je pense qu'Authouart est un archéologue de notre imaginaire moderne. »

Authouart exprime la mélancolie d'un monde en perdition à travers son inimitable manière d'enchaîner les images les unes près des autres et les unes sur les autres dans des combinaisons improbables dont la cohérence n'est que picturale, et c'est bien là ce qui compte. La leçon implicite de l'oeuvre de Daniel Authouart, c'est que l'art ne représente vraiment qu'en exprimant, c'est-à-dire en communiquant par la magie du sensible, un certain sentiment à la faveur duquel les objets représentés peuvent apparaître comme présents. S'il est signifiant, l'objet esthétique selon Authouart ne l'est que parce qu'il est d'abord expressif. L'art ne peut exprimer que par la vertu du sensible, et selon l'opération qui transforme le sensible brut en sensible esthétique. C'est bien ce que nous éprouvons devant Yoyo, une pathétique lithographie qui accompagne l'exposition, montrant un clown en train de courir et qui ne voit pas s'échapper de sa valise ouverte une infinité d'objets (dont une affiche de mai 68). Ces objets résument le monde d'Authouart, qui est peut-être aussi le nôtre.

www.galeriehamon.com
J.-L. C.
verso.sarl@wanadoo.fr
23-11-2022
 
logo visuelimage.com

Verso n°132

L'artiste du mois : Gérard Le Cloarec

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

À bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com