logo visuelimage.com
 
 
 
Les [Verso-hebdo] antérieurs
  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suite

07-06-2023

01-06-2023

25-05-2023

18-05-2023

11-05-2023

04-05-2023

20-04-2023

06-04-2023

30-03-2023

23-03-2023

 
[verso-hebdo]
02-03-2023
La lettre hebdomadaire
de Jean-Luc Chalumeau
Marie Morel, Danielle Burgart, peintres
J'ai déjà eu l'occasion de parler à mes lecteurs de la vaste entreprise de Marie Morel : représenter les portraits des femmes oubliées des siècles passés. Grâce en particulier à un groupe de chercheuses québécoises. Chaque femme remarquable (artiste, scientifique, littéraire...) faisait l'objet d'une vignette, laquelle, associée à d'autres, donnait un tableau aux dominantes bleues d'environ 2 mètres sur 3. Aujourd'hui Marie Morel arrive au terme de son effort : un gros livre vient de paraître : la totalité des portraits sont reproduits sous le titre Les femmes oubliées des siècles passés. 448 pages couleurs. Couverture cartonnée, prix 50 euros. Préface d'Anaïs Frantz. Règlements, plus 15 euros de port à Regard/chez Marie Morel, 2 place de l'église Le Petit Abergement 01260 Haut Valromey.

Ce n'est pas tout : Marie Morel édite aussi Regard, « une minuscule revue d'art qui paraît de temps en temps » Chaque numéro est consacré à un artiste actuel. Il s'agit, pour le n°157 qui vient de paraître, de Danielle Burgart. Excellent choix d'une peintre encore peu connue, qui a appris son art en autodidacte dans les musées avant de s'installer dans un coin isolé de la Sarthe. Elle a toujours travaillé sur l'humain seul, jusqu'à ce que la découverte de revues ornithologiques du 18° siècle lui fasse découvrir les oiseaux. Elle est arrivée à un matin de novembre, au cours duquel une intuition l'a poussée à hybrider l'humain et l'oiseau : « la tête du faucon est venue remplacer l'humain. J'avoue avoir été surprise de ce geste. »

Il en a résulté la série Chemin d'exil depuis 2018. De la vraie peinture, venue de sa fascination pour Grünewald et Goya. Elle ajoute que Bacon aussi « fait partie de mes émotions ». Sait-elle, précisément, que Francis Bacon admirait les faucons ? Un jour, Isabel Rawsthorne tenait dans ses mains un faucon qu'un ornithologue était en train de baguer. Bacon, en se rapprochant, s'était émerveillé « de la colère de l'oiseau, raconte Patrick Grainville, de la beauté de sa tête nerveuse, fière, effarée, le cou, le bec ouvert, le corps fuselé, les ailes aiguës... » En tout cas, pour Danielle Burgart la découverte du faucon a été un tournant. Elle a fait d'une vaste grange son atelier avec grande verrière donnant sur la nature. « Je vois passer des lièvres, des oiseaux de toutes sortes, parfois (trop rarement) des chevreuils. Les murs, vieux de 500 ans, sont des compagnons de travail, de réflexion. Les lieux historiques nous font comprendre la fugacité de notre passage. J'aime travailler le matin, je me sens plus dans une énergie constructive. Lorsque j'éprouve le besoin de faire un breack, je quitte l'atelier pour un tour dans nos bois, je regarde les arbres, ceux qui se parlent, ceux qui ne s'aiment pas. J'ai mes préférences... »
Une vie de peintre en somme. Allez donc voir son travail sur son site :
www.danielle-burgart.com
J.-L. C.
verso.sarl@wanadoo.fr
02-03-2023
 
logo visuelimage.com

Verso n°133

L'artiste du mois : Mathilde Barazer de Lannurien

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

À bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com