logo visuelimage.com
 
 
 
Les [Verso-hebdo] antérieurs
  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suite

16-05-2024

09-05-2024

02-05-2024

25-04-2024

18-04-2024

11-04-2024

04-04-2024

28-03-2024

21-03-2024

14-03-2024

 
[verso-hebdo]
07-03-2024
La lettre hebdomadaire
de Jean-Luc Chalumeau
Félicités 2023 des Beaux-Arts de Paris
Sous le titre « Des lignes de désir », la commissaire Emilie Villez (directrice de la Kadist art organisation également basée à San Francisco) explique l'intention de l'exposition par une référence à Richard Long en 1967. Ce dernier avait tracé seul une ligne d'herbes écrasées par sa marche. « La ligne de désir propose souvent un raccourci vers une destination se distinguant d'un chemin existant ou d'une route officielle ». Les vingt huit artistes présentés par Emilie Villez, tous diplômés 2023 avec les félicitations du jury, deviennent « les félicités », ils sont dans ce cas de recherche de raccourcis. Comme le dit la commissaire «  politiquement ces lignes qualifiées de chemins du libre arbitre ou encore de chemins anarchistes, représentent de douces remises en cause du système ». La directrice de l'Ecole des Beaux-Arts, approuve le projet : nous sommes invités à découvrir « la vivacité et le talent de cette jeune scène artistique avec des oeuvres qui expriment ces relations singulières au monde qui nous entoure. »

« La critique de la modernité et de ses excès constitue donc un sous-texte incontournable chez les artistes de l'exposition. » Sept jeunes critiques ont été chargés d'interroger les lauréats, par exemple Marjorie Bertin chargée d'interroger Carl Amiard en lui demandant : « Qu'allez-vous présenter pour l'exposition des Félicités ? » Réponse : Je vais faire une conférence performance qui s'appellera « Prenez conscience de la chance que vous n'avez pas ». Elle sera axée sur une tentative de destruction du mythe du génie artistique... » Dès la lettre A le ton est donné. A la lettre B vient Thomas Besset interrogé par Camille Paulhan qui lui demande de parler du parallèle qu'il fait entre la production du son et les capacités organiques du corps humain. Réponse : « Ce sont les élastomères qui m'ont conduit à créer des pavillons de sifflets semblables à nos cavités buccales et nasales, qui produisent différents sons... »

A la lettre C, Aurore Forray interroge Béryl Coulombié qui avait notamment présenté « Fontaine » pour son diplôme. Question : « Peut-on dire que Fontaine cherche la subversion ? Réponse : « Fontaine naît d'une idée merveilleuse : me pisser dessus à l'envers. » A la lettre L, on s'arrêtera à Louise Le Pape interrogée par Camille Paulhan. Question : «  Pourrais-tu évoquer ce que tu présenteras pour l'exposition des Félicités ? Réponse : «  Dans une pièce plongée dans une demi-obscurité, des pierres creusées remplies d'eau seront disposées au sol en ilôts, éclairées par de petites lumières. L'ensemble donnera une impression d'un lieu en suspens, comme des vestiges de traces organiques... » Quand on vous dit qu'il s'agit d'une critique de la modernité et de ses excès vous êtes convaincus : tout est à lire au 2e ou 3e degré...

Félicités 2023
Jusqu'au 17 mars 2024
J.-L. C.
verso.sarl@wanadoo.fr
07-03-2024
 
logo visuelimage.com

Verso n°136

L'artiste du mois : Marko Velk

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

À bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com