logo visuelimage.com
 
 
 
Les [Verso-hebdo] antérieurs
Retour 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Suite

15-04-2021

07-04-2021

01-04-2021

25-03-2021

18-03-2021

11-03-2021

04-03-2021

25-02-2021

17-02-2021

11-02-2021

 
[verso-hebdo]
11-03-2021
La lettre hebdomadaire
de Jean-Luc Chalumeau
Casa de Velàzquez : des artistes en itinérance
Onze artistes membres de l'Académie de France à Madrid exposent en ce moment leurs oeuvres 27 quai de Conti (jusqu'au 21 mars). Il s'agit du résultat d'une année de résidence marquée par la pandémie : confinés dans leurs ateliers, ces peintres, dessinateurs, photographes ou vidéastes ont été placés dans des circonstances exceptionnelles les conduisant à interroger dans la solitude la fragilité des corps et des territoires ou les limites de la représentation. Leurs travaux réunis sous le titre « Itinérance », impeccablement accrochés dans un bel espace, méritent une visite (l'entrée est libre). Les organisateurs ont spécialement mis en valeur les fusains sur papier de Katarzyna Wiesiolek. Née à Nowogard en 1990, cette jeune polonaise qui a choisi de vivre et travailler à Paris pratique le dessin. Un dessin étourdissant de virtuosité issu de son imaginaire. Ces paysages de montagnes où l'on discerne de mystérieux espaces liquides ou glacés ne sont nullement des reportages. Ces espaces appartiennent à son intimité, ils sont essentiellement porteurs d'émotions. Ces espaces sont déserts, ils sont mélancoliques. Katarzina Wiesiolek, qui possède une maîtrise parfaite de la technique du fusain, entend affirmer la mise en forme comme élément producteur de sens. La définition de ce sens est laissée à chaque observateur fasciné.

Un grand tableau, peint à l'acrylique et émail sur toile (250 x 180 cm), éclairé avec soin, arrête lui aussi le visiteur. Common ground a été réalisé par le jeune espagnol Keke Vilabelda (il est né en 1986). Déjà exposé un peu partout dans le monde, grand voyageur, il a eu l'idée de mettre en relation deux endroits opposés - l'Espagne et l'Australie - qui lui apparaissent cependant physiquement reliés par leurs caractéristiques communes : des lacs roses que l'on retrouve dans les deux pays. Le tableau offre donc de subtiles variations en rose. C'est abstrait, mais pas tout à fait, et c'est remarquablement bien peint. Une qualité que l'on a plaisir à découvrir chez de jeunes artistes. On pourra s'émerveiller aussi devant le monumental Bouquet pour Annie (quatre mètres par trois mètres) réalisé par Justin Weiler (né en 1990). Ce diplômé des Beaux-Arts de Paris avec les félicitaions du jury travaille avec de l'encre de Chine sur papier Arches. Durant sa résidence à la Casa de Velàsquez, il s'est directement inspiré d'un célèbre édifice du parc du Retiro à Madrid : le Palacio de Cristal, architecture de fer et de verre érigée en 1887. Elle abritait alors une serre tropicale. Justin Weiler y replace des feuilles d'aloé vera, dressées vers le ciel, symbole d'immortalité. Ce travail se situe dans sa démarche d'exploration des lieux intermédiaires, entre intérieur et extérieur, entre espace et non-espace qu'il représente au travers de jeux d'ombres, de clairs-obscurs, de reflets et de transparences. En vérité, Annie a reçu un bouquet exceptionnel...

Il faudrait citer tous les autres, qui tous se distinguent par d'impeccables réalisations techniques, particulièrement Hugo Deverchère dans la catégorie sculpture, Marine de Contes pour le cinéma ou Sara Kamalvand pour l'architecture. Si vous n'avez pas l'occasion de passer par le quai de Conti, prenez le chemin de leur itinérance grâce à internet. Cela en vaut la peine.

katarzynawiesiolek.com
kekevilabelda.com
justinweiler.fr
J.-L. C.
verso.sarl@wanadoo.fr
11-03-2021
 
logo visuelimage.com

Verso n°126

L'artiste du mois :
Jean-Pierre Cornet

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

À bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com