logo visuelimage.com
 
 
 
Les [Verso-hebdo] antérieurs
Retour 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Suite

15-02-2024

08-02-2024

01-02-2024

25-01-2024

18-01-2024

11-01-2024

21-12-2023

14-12-2023

07-12-2023

30-11-2023

 
[verso-hebdo]
25-01-2024
La lettre hebdomadaire
de Jean-Luc Chalumeau
L'art méta-morphe de Véronique Sablery
Véronique Sablery, photographe, sculpteur et d'une manière générale plasticienne est une passionnante artiste normande à qui il arrive heureusement de montrer son travail ailleurs qu'en Normandie, par exemple dans l'espace dédié à l'art par la brasserie Le Sélect ( 99 boulevard Montparnasse ) qui fête en ce moment son centenaire. L'artiste y accroche une série d'oeuvres jusqu'au 5 février sous le titre Méta-morphe qu'elle commente elle-même en des termes si heureusement précis que je ne résiste pas au plaisir de les lui emprunter. Le préfixe méta relié par un trait d'union au mot morphe synthétise bien la pensée qui sous-tend sa démarche. Sont ainsi réunies des photographies intégrant chacune un ou plusieurs éléments en verre qui font écho aux miroirs de l'espace d'exposition sur lesquels elles sont accrochées ainsi qu'aux lustres qui les éclairent.

Ces photographies se divisent en trois catégories ayant un titre différent : Verreries, Apesantes images et S'abstraire. Leur point commun est la distorsion de l'objet photographié au moment de la prise de vue par un phénomène optique qui le transforme : la pose d'une demi-sphère de verre qui fait loupe ou bien le bougé de l'appareil photographique. Il se produit alors un changement, méta, de la forme initiale, morphe, une sorte de déplacement métonymique du sens où l'intégralité de l'image disparaît au profit d'un détail qui en révèle autre chose. Verreries est le titre d'une série provenant de différentes époques saisis au travers des vitres des musées où ils sont exposés. Les reflets des vitrines jouent avec ceux des verres, d'autant plus que la photo est prise en bougeant l'appareil au moment de la prise de vue produisant ainsi une fusion des deux reflets, celui des verres s'additionnant à ceux des vitres recréant un espace flottant où le flou domine.

Sous le titre Apesantes images et S'abstraire sont regroupées des photographies réalisées en posant une grosse loupe de verre sphérique sur des reproductions de peintures qui illustrent différents chapitres des Métamorphoses d'Ovide. L'image se trouve comme boursouflée par ce dispositif optique et l'on voit à l'intérieur de cette bulle qui se forme à sa surface les reflets de l'environnement dans lequel la prise de vue a été réalisée. Fenêtre, arbres du jardin ou objets environnants se trouvent alors intégrés à la peinture photographiée venant ainsi en perturber le sens. Une réflexion issue de la réflection, des reflets donc, permet à la fois d'isoler un détail de l'image et en même temps lui donne une autre dimension révélant un élément de la peinture qui sans cela aurait pu passer inaperçu. Une exposition fascinante.

www.veroniquesablery.com
J.-L. C.
verso.sarl@wanadoo.fr
25-01-2024
 
logo visuelimage.com

Verso n°136

L'artiste du mois : Marko Velk

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

À bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com