logo visuelimage.com
 
 
 
Les [Verso-hebdo] antérieurs
Retour 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Suite

21-04-2022

14-04-2022

07-04-2022

31-03-2022

24-03-2022

17-03-2022

10-03-2022

03-03-2022

24-02-2022

17-02-2022

 
[verso-hebdo]
13-01-2022
La lettre hebdomadaire
de Jean-Luc Chalumeau
Julie Manet, la mémoire impressionniste
L'exposition Julie Manet au Musée Marmottan-Monet durera jusqu'au 20 mars. Née le 14 novembre 1878, la fille de Berthe Morisot, orpheline à 16 ans, est au centre d'une extraordinaire configuration humaine et artistique : vers elle convergent les familles Manet et Morisot, mais aussi la famille de son mari, Ernest Rouart dont le père a rassemblé une admirable collection. Sans parler des grands amis qui veillent sur elle : Degas, son subrogé-tuteur (qui arrangera son mariage) et Renoir surtout (qui multipliera les portraits d'elle). L'idée de cette passionnante exposition placée sous le commissariat de Marianne Mathieu, directrice scientifique du Musée Marmottan-Monet et également responsable du richissime catalogue (324 pages, 45 euros, éditions Hazan) est excellente, elle offre une mine d'informations et l'occasion de découvrir ou redécouvrir des oeuvres de premier ordre.

Ne retenons que deux exemples. D'abord, la place de Berthe Morisot est essentielle : parce qu'elle est la mère, qu'elle est peintre et qu'elle a naturellement beaucoup représenté sa fille unique, mais aussi parce que l'un de ses plus beaux chefs d'oeuvres est venu du Musée Fabre de Montpellier : la Jeune Femme assise devant la fenêtre de 1879 peint immédiatement après la naissance de Julie. Le génie de Morisot saute aux yeux : le caractère formel de la figure est absolument nouveau. La peintre a l'audace de rompre avec l'anthropocentrisme en vigueur depuis la Renaissance, même chez ses amis impressionnistes. Elle fait de son modèle un simple fragment de nature : la jeune femme se fond dans le décor, on ne sait si un groupe de fleurs appartient à sa coiffure ou au buisson qui l'entoure. Ce tableau est bien davantage qu'un splendide morceau de peinture : il apparaît comme le fruit d'une réflexion novatrice sur les rapports entre l'être et son environnement.

Ensuite, il y a plusieurs portraits connus de Berthe par Edouard Manet, et surtout le merveilleux Portrait de Berthe Morisot à l'éventail de 1874 venu du Musée des Beaux-Arts de Lille. On ressent à la fois l'admiration du peintre pour son modèle et la complicité qui le lie à elle : il déploie vraiment ici les meilleures ressources de son génie. C'est la fin du « roman avec Berthe », comme l'écrit son biographe Pierre Daix, « ... Et, au-delà de tout ce qui les rapproche intellectuellement et sentimentalement, il y a évidemment ce fait qu'elle lui apparaît comme un modèle rêvé. A lui qui a en quelque sorte prélevé Victorine pour sa peinture, voici que son milieu lui apporte un modèle parfait, une beauté singulière, hors des normes, et une jeune fille qui le captive et le bouleverse. » (P. Daix, La vie de peintre d'Edouard Manet, Fayard, 1983). Rien que pour ces deux chefs d'oeuvres, de Berthe Morisot et Edouard Manet, il faut courir voir cette exposition où se trouvent aussi La Dame en bleu de Corot et cinquante autres oeuvres épatantes.

www.marmottan.fr
J.-L. C.
verso.sarl@wanadoo.fr
13-01-2022
 
logo visuelimage.com

Verso n°129

L'artiste du mois :
Erwan de Beauchaine

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

À bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com