logo visuelimage.com
 
 
 
Les [Verso-hebdo] antérieurs
Retour 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Suite

25-04-2024

18-04-2024

11-04-2024

04-04-2024

28-03-2024

21-03-2024

14-03-2024

07-03-2024

29-02-2024

22-02-2024

 
[verso-hebdo]
04-04-2024
La lettre hebdomadaire
de Jean-Luc Chalumeau
Tina Modotti, L'oeil de la révolution
Tina Modotti naît à Udine le 16 août 1896 en Italie dans un milieu pauvre. Enfance en Autriche où le père, Giuseppe, travaille comme mécanicien. Retour à Udine en 1902 puis émigration aux Etats-Unis. Tina le rejoint à San Francisco à l'âge de 16 ans. Elle commence à travailler dans le textile puis ne tarde pas à fréquenter le milieu du théâtre amateur. En 1915, elle rencontre Roubaix de l'Abrie Richey dit « Robo » : ils s'installent ensemble à Los Angeles. C'est là qu'elle fait la connaissance du photographe Edward Weston, elle devient son modèle en 1920 et fait des essais au cinéma. Dans The Tiger's Coat elle est une femme mexicaine, son physique méditerranéen en fait une latino idéale. En 1923 Tina Modotti ; part avec Weston ouvrir un studio de portrait à Mexico. C'est là qu'elle commence à exposer en compagnie de Weston.

Fin 1926, Edward Weston rentre aux Etats-Uns. Tina Modotti achète à San Francisco un appareil Graflex plus léger que son ancien Corona et décide de photographier les Mexicains qu'elle considère comme ses frères. Elle adhère au Parti Communiste en 1927. Elle intègre Le Secours rouge international et collabore en tant que traductrice et photographe au journal El Machete destiné à un lectorat de paysans. Tina Modotti cherche un langage visuel accessible au peuple en restant fidèle à ses principes esthétiques. Woman with Flag n'est pas seulement une image du communisme : elle exprime la capacité de l'homme à conquérir son indépendance.
Modotti compose aussi des natures mortes dont les éléments juxtaposés représentent des concepts abstraits évoquant le peuple comme entité émancipée et l'idéal communiste d'un avenir naissant du travail de la terre (Faucille, cartouchière et épi de maïs, 1927).

En 1930, Tina Modotti est expulsée du Mexique et retourne en Europe, elle se rend eu Union Soviétique. Le Parti Communiste l'envoie en Espagne républicaine. Pendant la guerre civile, elle coordonne le SRI : elle réorganise l'hôpital de Maudes à Madrid qui accueille les miliciens blessés. Elle supervise Ayuda Semanario de la solidaridad où elle signe quelques articles.En 1937, elle prend part à l'organisation du IIe congrès International des écrivains pour la défense de la culture à Madrid. Parmi les participants se trouvent André Malraux, Anna Seghers, Ernest Hegmingay, Alexis Tolstoy, Octavio Paz, Robert Capa.... En 1939 elle retourne à Mexico avec Vittorio Vidali, agent secret et homme politique communiste italien. C'est là qu'elle meurt d'une crise cardiaque en 1942. Oubliée, son oeuvre photographique revient au jour (études et expositions) à partir du début des années 70.

Musée du Jeau de Paume, jusqu'au 12 mai 2024
J.-L. C.
verso.sarl@wanadoo.fr
04-04-2024
 
logo visuelimage.com

Verso n°136

L'artiste du mois : Marko Velk

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

À bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com